PRIX ROSE DE MAI (L) - Music Lover trouve son jour dans la première étape vers le Prix de Diane

Courses / 11.03.2017

PRIX ROSE DE MAI (L) - Music Lover trouve son jour dans la première étape vers le Prix de Diane

SAINT CLOUD, SAMEDI

 

PRIX ROSE DE MAI (L)

Music Lover trouve son jour dans la première étape vers le Prix de Diane

 

Samedi à Saint-Cloud, Music Lover (Palace Episode) n’a pas laissé passer sa chance. La représentante d’Olivier Carli a trouvé dans le Prix Rose de Mai (L) toutes les conditions réunies pour passer le poteau en tête : terrain très lourd, distance parfaite, condition avancée et un parcours en or. Bien cachée le long de la corde, dans une course menée à un train modéré par Thanx For Nothing (Myboycharlie), Music Lover a trouvé le passage à 200m du poteau. Elle est alors franchement venue attaquer la favorite Listen In (Sea The Stars), qui paraissait avoir fait le plus dur. La pointe de vitesse de Music Lover a fait la différence, mais elle a aussi fait preuve de courage pour garder le meilleur sur Mademoiselle Marie (Evasive), venue finir très fort en pleine piste pour décrocher la deuxième place. Listen In est troisième à un peu moins de deux longueurs, avec une encolure d’avance sur Sisterchalie (Myboycharlie).

 

Un truc d’entraîneur. Le terrain a fait la différence, mais la condition de Music Lover, qui avait bien couru dans le Prix Policeman (Classe 1) à Cagnes-sur-Mer, a aussi pesé sur le résultat. Il faut aussi noter le "truc d’entraîneur" employé par Antoine de Watrigant, qui avait décidé d’enlever les œillères pour que sa pensionnaire se détende. Il a expliqué : « Cette Listed était son objectif. Je savais que Music Lover allait apprécier le terrain. Elle l’avait démontré en remportant le Prix Kerautem (Classe 1), en terrain collant à Angers. Ce jour-là elle avait bien accéléré sur une piste difficile. J’ai d’ailleurs décidé de la courir dans le Rose de Mai quand j’ai compris qu’elle y trouverait son terrain. Music Lover a mieux couru que sa quatrième place dans le Policeman pouvait le laisser croire. Elle était venue très vite, un peu trop, et n’a pas pu soutenir son effort jusqu’au bout» Samedi à Saint-Cloud, Music Lover a parcouru les quatre cents derniers mètres en 25’’47, un temps partiel correct si on le compare avec celui (25’’10) enregistré par les vieux milers du Prix Altipan (L) une demi-heure plus tard.

 

La revanche dans le Pénélope. La victoire dans le Prix Rose de Mai impose un changement de programme à Antoine de Watrigant : « J’espère que le printemps à Paris sera très pluvieux ! Sur son terrain, Music Lover peut se montrer compétitive au niveau Groupe, alors que sur les pistes légères tout sera beaucoup plus compliqué. La suite logique de son programme est le Prix Pénélope (Gr3), ici, à Saint-Cloud. » Mademoiselle Marie a confirmé ses progrès et sera encore plus compétitive sur un terrain plus ferme, tout comme Listen In, pouliche à grande action. Keven Borgel, l’entraîneur de Mademoiselle Marie, nous a expliqué : « Elle n’avait pas couru depuis presque quatre mois. Quand il y a autant de temps entre deux courses, on part forcément avec une certaine appréhension. Aujourd’hui, elle confirme tout le bien que je pense d’elle. J’ai demandé à ce qu’elle soit montée à l’arrière-garde et elle confirme ce samedi qu’elle n’avait pas volé sa victoire dans le Prix Delahante (L). Elle a très bien fini et même mieux que dans le Delahante [en bon terrain à Cagnes-sur-Mer, ndlr]. Nous allons discuter demain avec son propriétaire pour établir la suite de son programme. Il va falloir qu’elle confirme cette bonne prestation, pourquoi pas dans le Prix Pénélope. » Freddy Head nous a expliqué : « Je suis content de Listen In. Elle effectuait sa rentrée. C’est très bien. Nous la reverrons. » Les cinq premières de ce Prix Rose de Mai sont engagées dans le Prix de Diane Longines et dans le The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary (à l’exception de Mademoiselle Marie qui n’est inscrite que dans le Diane).

 

Une mère gagnante sur 3.400m. Music Lover, a été élevée au Haras du Logis Saint-Germain où officie son père Palace Episode (Machiavellian), un vrai spécialiste du terrain lourd qui a connu son jour de gloire en remportant le Racing Post Trophy (Gr1) sous la férule de Kevin Ryan. Elle est le premier gagnant de stakes de son géniteur qui avait déjà produit quelques bons sujets comme Grand Argentier. Lucky Game (Montjeu), la mère de Music Lover, a gagné sa course sur 3.400m à Deauville et a bien démarré sa carrière de poulinière. Son deuxième produit, Khien Shan (Medecis), a gagné cinq courses pour 121.776 € de gains, avant d’être exporté en Chine. La deuxième mère, Princess Victoria (Deploy), a gagné en Angleterre. C’est une demi-sœur de deux chevaux de stakes aux États-Unis. Cette souche a déjà connu une bonne réussite en France avec Polemic (Roberto), deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1). Lucky Game a un mâle de 2ans, Fifteen Game (French Fifteen), à l’entraînement chez Mikel Delzangles pour la casaque d’Olivier Carli.

 

   Mr Prospector
  Machiavellian 
   Coup de Folie
 Palace Episode  
   Seattle Dancer
  Palace Weekend 
   Gay Hellene
MUSIC LOVER

 (F3)

   
   Sadler’s Wells
  Montjeu 
   Floripedes
 Lucky Game  
   Deploy
  Princess Victoria 
   Scierpan

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’06’’79

1.000m à 600m : 27’’76

600m à 400m : 13’’28

400m à 200m : 12’’79

200m à l’arrivée : 12’’68

Temps total : 2’13’’30