QUEEN MOTHER CHAMPION CHASE (GR1) - Special Tiara enfin récompensé, Douvan est l’ombre de lui-même

International / 15.03.2017

QUEEN MOTHER CHAMPION CHASE (GR1) - Special Tiara enfin récompensé, Douvan est l’ombre de lui-même

CHELTENHAM (GB), MERCREDI

 

Pour son quatrième essai dans le Queen Mother Champion Chase (Gr1), Special Tiara (Kayf Tara) a enfin trouvé son jour et remporté ce Grand Steeple-Chase sur courte distance. En 2014, il avait terminé sixième de cette course, puis troisième en 2015 et 2016. Il a toujours fait partie des meilleurs steeple-chasers de vitesse, tout en tombant régulièrement contre des champions comme Sprinter Sacré (Network) ou Un de Sceaux (Denham Red). Sa victoire à Cheltenham est méritée, mais sa tâche a été grandement facilitée par la déroute du champion Douvan (Walk in the Park). Clairement, l’élève du haras de la Faisanderie n’était pas lui-même. Il s’est montré fautif à cinq reprises, du fence situé devant les tribunes jusqu’à celui du haut de la colline, juste avant le tournant final. À l’entrée de la ligne droite, la messe était dite et Douvan n’a pu réagir, finissant seulement septième. Il s’agit de sa première défaite depuis qu’il est entraîné par Willie Mullins et sa course est trop mauvaise pour être exacte.

De bout en bout. Rapidement placé devant, Special Tiara a durci la course dans le dernier tour, se détachant de plusieurs longueurs avant le tournant final. Après le dernier fence, il paraissait filer vers une très facile victoire, mais le français Fox Norton (Lando) a terminé très vite en dehors pour échouer d’une courte tête. Autre French bred, Sir Valentino (Early March) a couru de première. Cet achat de la French Team (Joffret Huet et Claude Charlet) a réalisé l’une de ses meilleures sorties, faisant illusion pour la victoire à l’entrée de la ligne droite. Entraîneur de Special Tiara, gagnant de son troisième Gr1 ce mercredi, Henry de Bromhead a déclaré : « C’est une course de chevaux et tout peut arriver. Douvan est un super cheval et j'ignore ce qu’il s’est passé aujourd’hui avec lui, mais le nôtre en a profité. Il est très difficile de réaliser que nous avons gagné. Special Tiara est une légende. Il a vraiment sauté en vitesse aujourd’hui. Son jockey, Noel Fehily, est exceptionnel. Chaque jour où vous gagnez un Gr1 à Cheltenham est un jour incroyable. Mon oncle et ma tante ont élevé ce cheval et cela donne une saveur particulière à ce succès. » Jockey de Special Tiara, Noel Fehily a remporté ce Queen Mother vingt-quatre heures après avoir enlevé le Champion Hurdle (Gr1), l’épreuve équivalente sur les claies, grâce à l’AQPS Buveur d’Air (Crillon). Pour l’anecdote, la propriétaire de Special Tiara, Sally Rowley-Williams, est une Américaine qui a vécu de nombreuses années en Angleterre. Sa casaque bleue à étoiles blanches avec des manches rayées rouges et blanches est donc un clin d’œil à son pays.

Pas le vrai Douvan. Douvan était le grandissime favori de ce Gr1, mais il a multiplié les fautes, ne faisant pas sa valeur. Son entraîneur, Willie Mullins, a déclaré : « Il n’avait jamais fait cela auparavant. Je pense que nous allons lui trouver un problème physique dans les prochains jours. Quand les chevaux sautent ainsi, ils peuvent se blesser. Il s’est peut-être fait mal à un muscle ou un ligament. Vous ne pouvez pas sauter de la façon dont il l’a fait et gagner le Queen Mother. Il n’a évidemment pas fait sa course. En rentrant, Ruby [Walsh, son jockey, ndlr] m’a dit qu’il ne se servait pas bien de son arrière-main. »