LE SPORT PAR LE TEMPS - Super Saturday : il faudra chercher ailleurs

International / 13.03.2017

LE SPORT PAR LE TEMPS - Super Saturday : il faudra chercher ailleurs

 

Par Bruno Barbereau

Le 4 mars dernier s’est tenue la réunion du Super Saturday à Meydan, sorte de répétition générale de celle de la Dubai World Cup, le 25 mars. Habituellement, les différents Groupes nous donnent des indications précieuses en vue des grand rendez-vous de la fin du mois. Cette année pourtant, l’analyse des résultats nous apprend qu’il est peu probable que l’on y ait vu les futurs gagnants du Dubai Sheema Classic, du Dubai Turf, ou de la Dubai World Cup.

De tous les chevaux en préparation pour le 25 mars, le plus attendu était certainement Postponed (Dubawi). C’est aussi celui qui nous a le plus déçus. Le cheval effectuait sa rentrée dans le Dubai City of Gold, un Gr2 qui se dispute sur la même distance que le Sheema Classic.

L’an dernier, Postponed avait réalisé le doublé, avec la clé, un record de la piste dans le Gr1, en 2’26’’97. Mais son succès le 17 août 2016 dans les Juddmonte International Stakes (Gr1), sur la piste de York, a suscité beaucoup d’interrogations sur son niveau de forme, interrogations encore plus importantes après sa cinquième place dans l’Arc, à Chantilly.

Sa performance à Meydan n’a pas rassuré. Pour la décortiquer, oublions le chrono de Longines sur l’écran qui s’est arrêté très tôt, donnant un temps absurde de 2’19’’42 qui aurait donné un irréalisable record du monde sur la distance …

Les temps partiels de la course publiés par Trakus interpellent aussi : derniers 400m en 24’’60, et derniers 600m en 36’’40. Il est impossible que des chevaux de ce niveau, en bon terrain et sur la base du temps brut publié de 2’29’’33, aient fini dans de telles fractions…

Après chronométrage de la course à partir d’un logiciel éditeur vidéo, on obtient un temps brut de 2’28’’74 (avec une marge d’erreur de 0,10 sec.) L’écart peut sembler faible mais représente une variation de près de trois longueurs et demie ! Postponed a quant à lui vraisemblablement bouclé son parcours en 148,80 secondes.

Une accélération moins tranchante ? L’une des particularités de Postponed est d’avoir changé d’entraîneur après son succès dans le Qatar Prix Foy 2015. Avec son nouvel entraîneur, Roger Varian, Postponed a changé de tactique. Lui qui allait souvent devant, à un très bon rythme, aidé par un leader qui allait encore plus vite, est devenu plus attentiste, avant de faire parler son accélération. Cette stratégie avait révélé un tout autre cheval et lui avait permis de remporter en 2016 un Gr2 et trois Grs1. Il était ainsi devenu l’un des meilleurs chevaux au monde sur le turf.

Revenons à la course en elle-même. Bien parti, en sixième ou septième position, dans une course emmenée par son leader, Postponed a progressé aux 600m mais n’a pas réussi à battre Prize Money (Authorized) sur le poteau. Ce dernier n’avait à ce jour jamais gagné un Groupe…

Les temps nous en apprennent beaucoup plus quant à la forme de Postponed.

NomDateClass.400m800m1.200m1.600m1.800m2.000m2.410mACC%L400m
Postponed04/03/2017Gr227,0951,9676,32101,31113,34124,97149,41103,5624,44
Postponed révisé04/03/2017Gr227,0951,9676,32101,31113,34124,97148,8104,923,83
Postponed05/03/2016Gr227,4852,1876,95101,3113,13124,53147,91106,3223,38
Gentildonna29/03/2014Gr127,7752,0775,7499,49111,67123,53147,25103,4623,72
Dolniya28/03/2015Gr127,0352,477,07101,11113,09124,63148,29105,3223,66
Postponed26/03/2016Gr127,2852,3676,39100,64112,38123,66146,98106,223,32

En comparant les deux courses de rentrée du cheval dans ce Dubai City of Gold, on s’aperçoit qu’au passage des 1.600m, Postponed passe exactement dans le même temps, à 1 centième de seconde près : 1’41’’30. À partir de ce moment, l’écart ne cesse de s’accentuer dans la phase d’accélération. Dans les 600 derniers mètres, le Postponed 2016 laisse le Postponed 2017 à plus de 4,5 longueurs. La comparaison avec les temps partiels réalisés par le cheval lors du Sheema Classic est encore plus violente…

Il y a de quoi être très inquiet en vue du 25 mars ! Finalement, la Dubai City of Gold doit être considérér comme un bon Gr2, mais pas un Gr1. Il faudra être beaucoup plus fort pour vaincre le 25 mars. On peut même penser que le vainqueur sera un cheval qui n’aura pas participé au Carnaval cet hiver, sauf si certains changent leurs plans  …

La plus belle de Decorated Knight. C’est dans les derniers mètres que Decorated Knight (Galileo) est venu prendre l’avantage sur un très résistant Folkswood (Exceed and Excel) pour s’imposer de peu dans le Jebbel Hata (Gr1), en 1’49’’96. Là encore, sa performance ne restera pas dans les annales de cette course. Le record de l’épreuve est détenu depuis 2010 par Hunter’s Light (Dubawi) en 1’47’’97. Il en est donc loin, et encore plus quand on considère le record de la piste, détenu par Just A Way (Heart’s Cry) dans le Dubai Turf 2014, en 1’45’’52. Malgré une bonne accélération dans les 600 derniers mètres, en 33’’86, son sectionnal rating le situe 10 longueurs en dessous de Just a Way ou encore 8 longueurs en dessous de Solow (Singspiel).

Pour espérer décrocher le Graal, il faudra boucler les 1.800m de la piste en turf en moins de 1’47’’50. Sajjhaa (King’s Best) est pour le moment la seule à avoir réussi le doublé Jebbel Hatta & Dubai Turf. Au mieux, Decorated Knight peut espérer une place dans le Gr1 du 25 mars.

NomDateTps brutL600mAcc. %Sec. Rat.
Sajjhaa30/03/2013107,9334,43104,5111
Just A Way29/03/2014105,5234,31102,5123
Solow28/03/2015107,7733,77106,4117
Tryster26/03/2016107,633,62106,7115
Real Steel26/03/2016107,1434,11104,7116
Decorated Knight04/03/2017109,9533,86108,2102

Long River : attrape-moi si tu peux… Ancien cheval de dirt américain où il était habitué à prendre des places dans les Groupes, Long River (A.P. Indy) a réalisé la meilleure performance de sa carrière en remportant l'Al Maktoum Challenge (Gr1). Sur les 2.000m dirt, il a réalisé un temps de 2’04’’20, en ayant mené la course de bout en bout. C’est une belle démonstration mais éloignée de celle qu’avait réalisée California Chrome (Lucky Pulpit) dans la Dubai World Cup 2016, quand il avait battu le record de la piste en 2’01’’83. Cela représente un écart de 15 longueurs entre les deux chevaux. Là aussi, on peut penser que le gagnant viendra de l’extérieur.

Special Fighter (Teofilo), qui avait remporé l’Al Maktoum Challenge en 2016, avait dû se contenter de la quatrième place de la Dubai World Cup. Et pourtant, sa performance dans l’Al Maktoum Challenge avait été supérieure à celle de Long River…