Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

SUPER SATURDAY DE MEYDAN - La vérité est ailleurs

Courses - International / 04.03.2017

SUPER SATURDAY DE MEYDAN - La vérité est ailleurs

La vérité est ailleurs

SUPER SATURDAY DE MEYDAN. Samedi, l’hippodrome de Meydan accueillait la grande répétition générale à la nuit de la Dubai World Cup (Gr1). Les dernières préparatoires aux différents Grs1 du 25 mars prochain ne nous ont pas apporté beaucoup de réponses, si ce n’est le sentiment que les futurs gagnants des Grs1 n’étaient probablement pas en piste ce samedi.

Arrogate (Unbridled’s Song) n’a pas dû avoir beaucoup de mal à se rendormir après avoir regardé l’Al Maktoum Challenge Round 3 (Gr1) de Long River (A. P. Indy). Son principal rival dans la Dubai World Cup reste encore son camarade d’entraînement Hoppertunity (Any Given Saturday), qu’il a nettement battu dans le Breeders’ Cup Classic (Gr1).

Grand favori de l’Al Quoz Sprint (Gr1), Ertijaal (Oasis Dream) a suivi avec intérêt le Nad Al Sheba Turf Sprint depuis son box. Il aura vu ses lignes confortées par la performance de Jungle Cat (Iffraaj), qu’il a "démoli" en dernier lieu. Côté français, on soulignera la belle performance de The Right Man (Lope de Vega), qui pourra prétendre à une place dans le Gr1.

C’est aussi depuis son box à Dubaï que Zarak (Dubawi) a regardé le Jebel Hatta (Gr1), qui mène au Dubai Turf (Gr1). Decorated Knight (Galileo) s’y est imposé dans un bon style, mais, avant le coup, pas de quoi faire vraiment trembler le représentant de Son Altesse l’Aga Khan. Pas de quoi non plus inquiéter Ribchester (Iffraaj), le gagnant du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard – Jacques Le Marois (Gr1) et actuel favori du Dubai Turf chez les bookmakers. Ce dernier a pu retourner faire la sieste tranquillement, après s’être levé de bon matin pour faire du schooling à Lingfield.

Ce Super Saturday nous laisse cependant avec une grosse interrogation : où en est Postponed (Dubawi) ? Sur le "papier", il courait en liberté dans le Dubai City of Gold (Gr2). Postponed est deuxième, battu de peu, mais par un de ses "enfants". Caractériel derrière les stalles, il s’est montré courageux, mais sans réussir à retrouver cette étincelle qui l’avait rendu intouchable au premier semestre 2016. Postponed a trois semaines pour rebondir et espérer défendre son titre dans la Dubai Sheema Classic. Le globe-trotter Highland Reel (Galileo) a dû, lui aussi, suivre cela avec intérêt…