Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Bipolaire devient un sérieux postulant au "Grand Steeple

Courses / 21.04.2017

Bipolaire devient un sérieux postulant au "Grand Steeple

Bipolaire devient un sérieux postulant au "Grand Steeple"

PRIX WILLIAM HEAD (L). AUTEUIL, VENDREDI. L’AQPS Bipolaire (Fragrant Mix) a remporté sa troisième Listed dans le Prix William Head après ses succès dans les Prix Fondeur et Triquerville. La plus importante de sa carrière, car l’épreuve de vendredi est une préparatoire au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) à part entière. Contrairement à ce que l’on pensait au début de sa carrière, Bipolaire n’est pas un cheval de terrain lourd. Il l’a démontré ce vendredi, son truc, c’est le bon terrain ! Doté d’une grande tenue, il consomme juste ce qu’il faut et saute bien. Les 6.000m du Grand Steeple seront un atout pour lui. En gagnant le "William Head", il a décroché son ticket pour la grande épreuve du 21 mai. Et il est même devenu un sérieux postulant à la victoire dans le Grand Steeple.

 

En dernier assaillant. Bipolaire a galopé juste derrière les animateurs et n’a pas fait une seule faute. Après la rivière du huit, il s’est rapproché rien qu’en sautant, en troisième position. Au bout de la ligne d’en face, il allait très facilement et son jockey Thomas Gueguen a attendu la double barrière pour le lancer. À ce moment du parcours, Winneyev (Goldneyev) faisait mouvement avec des ressources en dehors et venait prendre le meilleur au favori Bon Augure (My Risk) et à Vanilla Crush (Martaline). Sur le plat, Bipolaire a refait mètre après mètre sur Winneyev, qui semblait avoir fait le plus dur. Et il s’est imposé dans la dernière foulée. Son entraîneur, François Nicolle, nous a dit au téléphone : « Bipolaire est meilleur en bon terrain. Mais il lui faut beaucoup de temps entre ses courses pour récupérer. Son jockey l’a bien monté. Nous avons retrouvé le Bipolaire que nous avons connu, avec sa pointe de vitesse. Je l’ai trouvé moins bien dans le tournant où c’était un peu haché. Dans le Grand Steeple, la distance ne le dérangera pas, bien au contraire. S’il y a du bon terrain, ce sera encore mieux pour lui. S’il a le temps de récupérer, il faudra compter avec lui dans le Grand Steeple. » Le cheval de Jacques Détré, Edward Walsh, François Seigneur et Thierry Cyprès a marqué des points en vue du Grand Steeple et il aura de nombreux atouts pour offrir à son entourage une première victoire dans la grande course.

 

Plutôt le Prix des Drags pour Winneyev. Lauréat du Grand Prix de Pau (Gr3) 2016, Winneyev venait de faire une bonne rentrée en haies. Malgré une faute au rail ditch, il s’est rapproché comme un gagnant à l’entrée de la ligne droite et n’a été battu que tout à la fin. Son entraîneur, Isabelle Pacault, nous a dit : « Sur le principe, il court bien. Il a fait une faute au rail ditch où il est venu un peu en dessous, mais je ne pense pas que cela lui coûte. Il court de façon magnifique. Son jockey pense qu'il a été un peu chaud, car, une fois devant, il a un peu regardé partout. On a retrouvé le bon cheval qu'il est. Je ne pense pas qu’il ira sur le Grand Steeple, je suis plutôt partie pour aller sur le Prix des Drags avec lui. »

 

Vanilla Crush en progrès. Vanilla Crush a accusé des progrès sur sa quatrième place de rentrée dans le Prix Air Landais. Toujours aux avant-postes, il a bien tenu sa partie dans la ligne droite pour prendre la troisième place, ce qui a fait dire à son entraîneur, Jean-Paul Gallorini : « Il court bien et progresse. Le potentiel est encore là, il a le fond et la qualité. Nous espérons que le Grand Steeple n’arrivera pas trop tôt. » Si tout se passe bien, Vanilla Crush peut viser une place dans les trois premiers le 21 mai, jugé sur ce qu’il a fait ce vendredi. Djagble (Astarabad) a conclu quatrième devant le favori Bon Augure. Ce dernier s’est rapproché en troisième position après son saut sur la rivière du huit, puis il a pris la tête après celle des tribunes. Il semblait aller facilement à l’entrée de la ligne droite, mais n’a pas prolongé son effort, comme un cheval qui ne tient pas la distance. Mais il est encore trop tôt pour l’affirmer. Son entourage nous a dit qu’il ne courrait pas le Grand Steeple cette année.

 

La famille du crack Ucello II. Élevé par Jacques et Thierry Cyprès, Bipolaire est un fils de Fragrant Mix et de Kenna (Épervier Bleu), six fois placée en dix sorties et troisième du Prix Sapin à Auteuil. Cette Kenna avait été donnée par Bernard Cyprès à ses enfants. Jacques Cyprès nous avait dit : « Nous avons été à Fragrant Mix, car nous avons toujours fait confiance aux étalons de Cercy. » Palencia (Taj Dewan), la deuxième mère de Bipolaire, a gagné dix courses, dont huit en obstacle. Elle est notamment la mère de Moncadou (Cadoudal), vainqueur de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3). Il s’agit de la souche du crack Ucello II, double gagnant du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), de Vanilla Crush (Martaline), Vézelay (Dom Alco) ou encore de… Bob and Co, que des chevaux de Groupe !

 

Mendez
Linamix
Lunadix
Fragrant Mix
Shirley Heights
Fragrant Hill
English Spring
BIPOLAIRE (H6)
Saint Cyrien
Épervier Bleu
Equadif
Kenna
Taj Dewan
Palencia
Judy