Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

CHEIKHA FATIMA BINT MUBARAK LADIES WORLD CHAMPIONSHIP (IFAHR) - Sha’hir répond aux attentes

Courses / 22.04.2017

CHEIKHA FATIMA BINT MUBARAK LADIES WORLD CHAMPIONSHIP (IFAHR) - Sha’hir répond aux attentes

TOULOUSE, VENDREDI

 

CHEIKHA FATIMA BINT MUBARAK LADIES WORLD CHAMPIONSHIP (IFAHR)

Sha’hir répond aux attentes

L’hippodrome de Toulouse accueillait ce vendredi la quatrième manche du Cheikha Fatima bint Mubarak Ladies World Championship (IFAHR), une compétition internationale destinée aux cavalières et femmes jockeys. Lauréat d’une épreuve de la Zayed Cup l’an passé à Ostende et d’une épreuve de la Wathba Stud Farm Cup plus tôt dans la saison à Pau, Sha’hir (Amer) est habitué à briller au sein du Festival du cheikh Mansour. Le pensionnaire de François Rohaut était logiquement installé grand favori de cette course, associé à la Belge Alice Bertiaux.

Après avoir pris l’avantage à la sortie du tournant final, Sha’hir a su résister à l’attaque finale de Khozan (Amer), un cheval entraîné par Thomas Fourcy, associé à la Suédoise Charlotta Ericsson. Chalwa du Breuil (Mahabb) a fourni une plaisante fin de course, pour prendre la troisième place sous la selle de la Hollandaise Léonie Wethaak. La Française Marie Lemartinel a fini au pied du podium avec Burj Al Arab (Burning Sand).

Âgée de 34 ans, Alice Bertiaux est professeur d’éducation physique en Belgique. Elle était évidemment ravie de cette victoire : « C’est ma 16e victoire en carrière et j’ai hâte désormais de disputer la finale de cette compétition. La course d’aujourd’hui a été très impressionnante et la compétition féroce. Les instructions de l’entraîneur m’ont été très utiles pour utiliser le cheval au mieux pendant le parcours et pouvoir garder son influx pour finir. Je suis très heureuse de cette victoire qui fera date dans ma carrière. »

Directrice exécutive du Festival du cheikh Mansour, Lara Sawaya s’est réjouie de la qualité des courses disputées à Toulouse « un hippodrome qui a toujours été un acteur majeur du pur-sang arabe et l’a encore démontré aujourd’hui » et a annoncé que tout était prêt pour la prochaine Conférence mondiale du pur-sang arabe de course, qui se tiendra à partir du 2 mai prochain à Marrakech : « Outre les experts et les professionnels venus du monde entier, le Festival va écrire l’histoire des courses de pur-sang arabes en inaugurant le nouvel hippodrome de Marrakech et en y organisant les toutes premières épreuves, le 7 mai prochain. »