Un classement des étalons français confirmés

Élevage / 20.04.2017

Un classement des étalons français confirmés

TRIBUNE LIBRE

Par Hubert de Rochambeau

« Dans une précédente tribune libre, j’ai présenté un critère qui permet de comparer des étalons confirmés d’après les gains de leurs descendants. Ce critère baptisé VG (Valeur Génétique) prend en compte le coefficient de réussite (AEI ou Average Earning Index pour les Anglo-saxons) et le nombre de partants de l’étalon. Ce critère est exprimé en livres anglaise (soit environ un demi-kilo) ; la moyenne est égale à 65 et l'écart type est de 25. Les données de base proviennent du site américain "Equiline". On regrettera qu’aucune structure française ne propose ce service aux éleveurs. France Galop ou le Sire ne fournissent que des données brutes.

Après avoir appliqué ce critère aux vingt meilleurs étalons stationnés en Europe, voici une présentation des étalons confirmés stationnés en France. Un étalon confirmé a plus de 90 partants. Les étalons sont classés en trois groupes en fonction des prix publics de saillie. Les étalons du premier groupe ont un prix de saillie égal ou supérieur à 10.000 €. Les étalons du troisième groupe ont un prix de saillie inférieur ou égal à 3.000 €.

Notons tout d’abord que pour les étalons dont la production est exploitée surtout en obstacle, cette valeur est peu significative. C’est par exemple le cas pour Martaline et Turgeon. Nous publierons prochainement la même étude à partir des gains en obstacles. Signalons la très bonne valeur de Poliglote (79) qui est nettement améliorateur en plat.

Le trio de tête est constitué sans surprise de Motivator, Siyouni et Le Havre. Ces étalons figurent en bonne place dans le palmarès européen et le renforcement du parc d’étalons stationnés en France se confirme chaque année un peu plus. De jeunes étalons devraient rapidement rejoindre ce club ; nous pensons à Intello, Wootton Bassett, Olympic Glory ou Shalaa.

Les valeurs des trois groupes se chevauchent et il y a des bonnes affaires dans chaque catégorie. Sinndar, Elusive City et Muhathir présentent un très bon rapport qualité prix, tout comme Whipper, Falco, Stormy River et Literato.

Lors d’une récente étude sur les vingt meilleurs étalons européens, nous nous sommes inquiétés de la domination de quelques ancêtres comme Sadler’s Wells ou Danehill. Nous avons ajouté sur notre tableau le nom du père, celui du grand-père maternel, ainsi que la lignée de ces étalons. Le terme de lignée est ambigu et il désigne ici l’ancêtre mâle présent sur la lignée des pères et nés vers 1950. Au niveau des pères et des grands-pères maternels, la variabilité est plus grande que pour les étalons européens, et Sadler’s Wells, Galileo ou Danehill sont peu présents. Par contre, au niveau des lignées, la domination de Northern Dancer est étonnante, pour un étalon qui est né il y a moins de 60 ans. Pour renforcer cette observation, Northern Dancer est aussi présent dans les lignées des grands-pères maternels. L’autre grande lignée est celle de Native Dancer, un autre descendant de Phalaris. La lignée de Nasrullah résiste, notamment grâce à Grey Sovereign, qui est une spécificité du parc d’étalons français. Ribot est présent une fois, tout comme Vieux Manoir ; les autres lignées  "françaises" ont disparu. Il y a une lignée allemande, celle de Dschingis Khan et quelques autres lignées américaines. Pour se consoler un peu, on rappellera que Nearco était italien et qu’il a couru en France. »