Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

CRAVEN STAKES (GR3) - Eminent, un Frankel qui ne ressemble pas à Frankel

Courses / 20.04.2017

CRAVEN STAKES (GR3) - Eminent, un Frankel qui ne ressemble pas à Frankel

NEWMARKET (GB), JEUDI

Eminent (Frankel) a gagné en bon poulain les Craven Stakes (Gr3). Mais son succès par presque deux longueurs n’a pas séduit les bookmakers. Sa cote pour les 2.000 Guinées est descendue de 25/1 à 10/1. Le betting pour cette épreuve classique se concentre sur deux chevaux, le champion des 2ans Churchill (Galileo), à 13/8, et le français Al Wukair (Dream Ahead), à 9/2. Eminent est proposé à la même cote que Caravaggio (Scat Daddy) qui, en principe, à pour objectif la Poule d’Essai. Le poulain, qui porte une muserole croisée comme Frankel, est plus posé que son père. Fort logiquement, il moins bon que son illustre géniteur, mais il a de l’avenir.

À grandes foulées. Le représentant de Sir Peter Vela, grande figure des courses et de l’élevage en Nouvelle-Zélande, n’avait couru qu’une fois à 2ans. Il s’était imposé dans un bon

maiden sur le mile de Newmarket. Ce jeudi, Eminent, poulain à grande action, a suivi Rivet (Fastnet Rock), qui a imposé un train régulier. Son jockey, Jim Crowley, lui a demandé de venir en progression alors que le favori, War Decree (War Front), et Larchmont Lark (Footstepsinthesand), qui venaient à l’extérieur, ont rapidement craqué. Eminent a attaqué Rivet et a fait la différence dans les 200 derniers mètres. Le Godolphin Benbatl (Dubawi), encore un peu vert, a pris la troisième place.

Martyn Meade, un entraîneur pas comme les autres. Eminent a fait plaisir à son entraîneur Martyn Meade, qui avait quitté les courses avant de revenir en 2014 après l’achat de Sefton Lodge, l’ancien établissement de Charles St George. Fort de sa fortune, il n’a pas besoin des courses pour gagner sa vie. Meade a dans ses écuries 45 chevaux, dont 23 yearlings. Après la victoire d'Eminent, il a déclaré : « Je suis ému. Ce poulain a demandé beaucoup de patience. Mais il a fait tout ce qu’on lui a demandé. Il a battu des gagnants de Groupe alors qu’il n’avait couru que dans un maiden ».

Des progrès attendus. Le poulain doit beaucoup progresser pour se montrer compétitif dans les 2.000 Guinées, mais son entraîneur est confiant : « Eminent a encore une marge de progression. Il était prêt pour une course de préparation mais sans être affûté. » Le jockey Jim Crowley a rajouté : « Il est passé à la vitesse supérieure aux abords du poteau. Mon seul souci avant la course était la distance car il préfère un peu plus long. »

Rivet passe son test sur le Rowley Mile. Le pensionnaire de William Haggas avait mal couru à Newmarket dans les Dewhurst Stakes (Gr1). Frankie Dettori lui a donné toutes ses aises et le poulain a bien négocié les ondulations. Il n’a pas pu s’opposer à la progression d’Eminent mais s’est bien défendu, et son jockey n’a pas été dur avec lui. Benbatl a fait illusion un instant et d’après son entraîneur, Saeed bin Suroor, le mile est une distance trop courte. War Decree était déjà battu à 400m du poteau.

Le Frankel le moins cher du marché. Eminent est le septième lauréat de Groupe par Frankel (Galileo). Acheté pour 150.000 Gns chez Tattersalls en octobre, il est, parmi les 22 fils du champion vendus en 2015, le troisième yearling le moins cher. Le meilleur marché fut Frankuus (130.000 €), lauréat ensuite du Prix du Condé (Gr3). Eminent, élevé par Premier Bloodstock, une griffe de la galaxie Coolmore, est le deuxième gagnant sur deux produits issus de You’ll Be Mine (Kingmambo), qui avait pris la troisième place du Fillies Mile (Gr1) mais avait ensuite perdu sa forme. La deuxième mère, Quarter Moon (Sadler’s Wells), a gagné les Moyglare Stud Stakes (Gr1) à 2ans, avant de confirmer à 3ans en terminant deuxième des Oaks, des Irish Oaks et des Irish 1.000 Guineas (Grs1). Quarter Moon a produit la gagnante de Gr1 Diamondandrubies (Fastnet Rock). You’ll Be Mine, vide de Frankel, a été saillie en 2016 par Fastnet Rock (Danehill).