Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE MOT DE LA FIN - Rêves

Autres informations / 24.04.2017

LE MOT DE LA FIN - Rêves

 

Vendredi, il faudra avoir les yeux tournés du côté de Sandown vers 17 h 35 (heure française), pour un maiden de pouliches. Elles sont encore treize à être engagées et, parmi elles, un très joli nom saute aux yeux : Nothing but Dreams… Rien que des rêves. Cette pouliche entraînée par Roger Varian est née de la rencontre de deux champions : Frankel et Danedream. Teruya Yoshida a bien souvent le nez fin. Danedream a remporté son Prix de l’Arc de Triomphe en un temps record après sa nette victoire en Allemagne. Outre la somme pour l’achat de cette gagnante de Gr1, le propriétaire japonais avait pris le pari de payer la supplémentation à Longchamp. Si l’on en croit le betting de l’Arc, peu de gens y croyaient… Et pourtant, le rêve s’est réalisé... Avant de se briser l’année suivant, Danedream étant bloquée en quarantaine.

Le rêve d’un second Arc s’est envolé. Mais il se poursuit désormais avec les descendants de la championne. Nous n’avons vu en piste aucun produit de Frankel sur une fille de Lomitas. C’est un pari, mais les Yoshida savent ce qu’ils font. D’ailleurs, le meilleur produit de Frankel – pour le moment – est japonais : il s’agit de Soul Stirring, la fille de Stacelita… Elle-même fille de l’allemand Monsun. Sur le papier, tout cela fait vraiment rêver.