Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin : Toqués

Autres informations / 16.04.2017

Le mot de la fin : Toqués

Avant le Grand National de Liverpool (Gr3), l’Irlandais Michael O’Leary, l’homme derrière Gigginstown Stud, avait exprimé beaucoup de colère envers le handicapeur. Selon lui, ce dernier avait beaucoup trop pénalisé ses chevaux. Résultat : il n’avait "que" 5 partants au départ de la plus célèbre course d’obstacle du monde.

Visiblement, Gigginstown Stud a moins de problème avec les handicapeurs irlandais. Lundi, à Fairyhouse, se dispute l’Irish Grand National : 30 partants seront au départ. Tenez-vous bien : 14 – oui, 14! – d’entre eux sont des représentants de Gigginstown Stud. Principal entraîneur de l’écurie de Michael O’Leary, Gordon Elliott aura quant à lui un tiers des partants, avec 10 pensionnaires au départ.

La force de frappe de Gigginstown en Irlande est énorme et la casaque avait déjà fait parler d’elle récemment, à Naas, le 12 mars dernier : Gigginstown avait vu 4 de ses pensionnaires prendre les 4 premières places d’un Gr3, ce qui n’était pas si compliqué que cela puisqu’il n’y avait que 4 partants ! Trouver des toques différentes pour 4 partants est assez facile. C’est beaucoup plus compliqué avec 14 partants. Dans ce lot touffu, avec 14 casaques identiques mais 14 toques différentes, nous souhaitons bien du courage à celui qui devra commenter l’épreuve…