De la roche tarpéienne au Capitole

Courses / 16.04.2017

De la roche tarpéienne au Capitole

Il a suffi d’un peu plus de 35 secondes, le temps mis par Brametot (Rajsaman) pour couvrir les 600 derniers mètres du Prix de Fontainebleau (Gr3), ce dimanche à Chantilly, pour que Jean-Claude Rouget se réveille du cauchemar dans lequel il est plongé depuis qu’un virus a frappé l’un de ses barns. Brametot a été épargné et fait maintenant partie des favoris de la prochaine Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains.

Le fils de Rajsaman – son premier gagnant de Groupe – n’est pas le plus facile des poulains, et il est nécessaire de le monter off pour qu’il puisse produire son accélération. C’est ce qu’a parfaitement réalisé Cristian Demuro ce dimanche.

Chez les pouliches du Prix de la Grotte - Étalon Kendargent (Gr3), la meilleure s’est aussi imposée. Alors, certes, Senga (Blame) n’a gagné que d’une longueur devant La Sardane (Kingsalsa), prise en 36,5 de valeur jusque-là. Mais la course n’avançait pas, Franck Blondel cherchant son salut dans la fuite et Stéphane Pasquier ne voulant pas demander de grande démonstration à sa pouliche, brillante qui plus est en début de parcours. Son entourage doit maintenant se décider entre Deauville et Newmarket…

Troisième Groupe de la journée, le Prix Noailles (Gr3) a été le plus disputé : Soleil Marin (Kendargent), qui avait l’avantage d’avoir déjà couru, a devancé du minimum le rentrant Akihiro (Deep Impact), pour un jumelé signé André Fabre.