GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS J-36 - À quoi pourrait ressembler l’édition 2017 ?

Courses / 14.04.2017

GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS J-36 - À quoi pourrait ressembler l’édition 2017 ?

GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS J-36

À quoi pourrait ressembler l’édition 2017 ?

 

Le Prix Murat (Gr2) a eu lieu samedi à Auteuil. Il s’agissait déjà de la troisième et avant-dernière préparatoire officielle au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Il ne reste encore à courir que les Prix du Président de la République (Gr3), William Head (L) et Ingré (Gr3). Il est donc l’heure de se poser la question suivante : à quoi pourrait ressembler la liste des partants du Grand Steeple ? Notre champ de partants possibles se base sur les performances des différents chevaux dans les préparatoires, mais aussi des déclarations de leurs entourages. Cette liste est bien sûr non exhaustive, mais elle constitue une bonne base pour imaginer à quoi va ressembler le Grand Steeple 2017.

 

SO FRENCH

Hongre de 6ans par Poliglote & Westonne, par Mansonnien

Propriétaire : Mme Magalen Bryant

Éleveur : Mme Benoît Gabeur

Entraîneur : Guillaume Macaire

Jockey probable : James Reveley

À tout seigneur, tout honneur ; commençons par le tenant du titre du Grand Steeple, So French (Poliglote). Plus froid à 6ans, il a gagné sûrement le Prix Jean Doumen pour sa rentrée en haies et vient de faire sien le Prix Murat (Gr2) sous 72 kilos, samedi dernier à Auteuil. So French se retrouvera à un poids beaucoup plus favorable dans la grande épreuve. De plus, il aura pour lui l’expérience de la longue distance de 6.000m. Une distance qui le favorisera si le terrain n’est pas lourd comme l’année dernière. C’est le logique grand favori du Grand Steeple, en l’absence du champion Milord Thomas (Kapgarde) qui l’aurait accompagné au betting, mais une blessure l’a contraint à déclarer forfait.

 

STORM OF SAINTLY

Hongre de 8ans par Saint des Saints & The Storm, par Garde Royale

Propriétaire & éleveur : Jeannot Andt

Entraîneur: Guillaume Macaire

Jockey probable : Bertrand Lestrade

Vainqueur du Grand Steeple 2014, le champion Storm of Saintly (Saint des Saints) n’a rien perdu de ses moyens après ses problèmes de santé survenus au cours de l’été 2014. Preuve en est, il a conclu deuxième du Grand Steeple 2016. Il a tendance à s’économiser cette année et a dû lui aussi évoluer sous des poids très lourds. Dans ces conditions et sur un parcours de 4.400m un peu court pour lui, il a tracé deux bonnes courses cette année sur le steeple d’Auteuil. À l’instar de So French, son expérience sur le parcours du Grand Steeple sera un grand avantage le 21 mai.

 

SHANNON ROCK

Hongre de 11ans par Turgeon & Shannondore, par Nashamaa

Propriétaires : Mme Antonia Devin & Bruno Sigrist

Éleveur : Mme Antonia Devin

Entraîneur : Jean-Paul Gallorini

Jockey probable : -

S’il y a un cheval qui mérite de décrocher la victoire dans le Grand Steeple-Chase de Paris, c’est bien Shannon Rock (Turgeon). Quatre fois deuxième de cette compétition, il n’a plus rien à prouver à ce niveau. Une fois encore, il devrait faire l’arrivée du Grand Steeple. Ses deux premières sorties de l’année sont très bonnes : une troisième place en haies à Compiègne puis une quatrième place dans le Prix Murat (Gr2), sans avoir une course dure.

 

PERFECT IMPULSE

Femelle de 5ans par Poliglote & Aubane, par Cadoudal

Propriétaires : Richard Corveller & Arnaud Chaillé-Chaillé

Éleveur : Olivier Tricot

Entraîneur : Arnaud Chaillé-Chaillé

Jockey probable : Tristan Lemagnen ou Mathieu Carroux

À 5ans, Perfect Impulse (Poliglote) a tout l’avenir devant elle. Cette grande jument possède du cadre et un braquet qui va avec. Ses statistiques plaident pour elle puisque, en steeple, elle a gagné quatre de ses cinq sorties, dont le Prix Troytown (Gr3). Ce jour-là, elle s’est imposée avec beaucoup de marge, donnant l’impression de pouvoir bien faire sur un parcours plus long. Perfect Impulse peut devenir une sérieuse prétendante au Grand Steeple.

 

MALI BORGIA

Hongre de 7ans par Malinas & Borgia Lasso, par Esprit du Nord

Propriétaires : Gemini Stud, Michel Haski & Benjamin Teboul

Éleveurs : Jean-Jacques Lenouvel & Mme J.-J. Lenouvel de Vulpian

Entraîneur : Philippe Cottin

Jockey probable : David Cottin

Sur sa lancée du meeting palois, où il a gagné le Prix Gaston Phœbus, Mali Borgia (Malinas) s’est rappelé à notre bon souvenir en gagnant le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Le terrain bien souple l’a avantagé, mais lui aussi a du fond à revendre. Ce fonds pourrait l’aider si la piste est juste souple, mais dans ce cas, l’état du terrain devrait aussi avantager d’autres chevaux. Mali Borgia a fait l’impasse sur les Prix Murat (Gr2) et Troytown (Gr3) et s’il venait à participer au Prix Ingré (Gr3) nous en saurions plus sur ses chances dans le Grand Steeple face à une opposition certainement plus relevée que le 5 mars.

 

FARLOW DES MOTTES

Hongre de 9ans par Maresca Sorrento & Jolie Redaely, par Diamond Prospect

Propriétaires : Jean-Marie Lapoujade & François Nicolle

Éleveur : Écurie des Mottes

Entraîneur : François Nicolle

Jockey probable : Nathalie Desoutter

Farlow des Mottes (Maresca Sorrento) n’a pas été épargné par les ennuis de santé tout au long de sa carrière. Mais ce sauteur pétri de classe a gagné les Prix Murat (Gr2) et Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) 2013 et le Prix Orcada (Gr3) 2012. La classe pour courir le Grand Steeple et en faire l’arrivée, il l’a ! Ses trois sorties en 2016, soldées par trois deuxièmes places, ont été très bonnes. Ses prochaines courses, certainement à Auteuil, devraient être très instructives en ce qui concerne son futur programme. Mais s’il se montre convaincant, il aura les moyens de participer à son deuxième Grand Steeple et de prendre part à l’arrivée.

 

SAINT PISTOL

Hongre de 9ans par Saint des Saints & Miss Pistol, par Pistolet Bleu

Propriétaire : Famille Papot

Éleveurs : Mme R. Roisnard & Mme M. Rineau

Entraîneur : Laurent Viel

Jockey probable : Arnaud Duchêne

Troisième du Grand Steeple 2015, Saint Pistol (Saint des Saints) a pu enfin évoluer sur un sol qui lui convient dans le Prix Murat (Gr2), c’est-à-dire en bon terrain. Résultat : une prometteuse troisième place. Lorsque le terrain est ferme, Saint Pistol a de meilleurs appuis et il saute mieux. Il a le fond pour aller au bout des 6.000m et sera certainement l’atout maître de la famille Papot pour le Grand Steeple.

 

PAULOUGAS

Hongre de 5ans par Turgeon & Bois Chérie, par The Shadow)

Propriétaire : Famille Papot

Éleveurs: Jean-Jacques Lenouvel, Mme H. Papot, Mme J.-J. Lenouvel de Vulpian

Entraîneur : Dominique Bressou

Jockey probable : Jacques Ricou

Paulougas (Turgeon) fait partie de la jeune garde des steeple-chasers. Peut-être encore un peu tendre pour mettre en doute la supériorité de So French, il a démontré des moyens et de la marge en concluant deuxième du Prix Troytown (Gr3) et troisième du Grand Prix de Pau (Gr3). Sa sixième place dans le Prix Murat (Gr2) est honorable et il doit être capable de s’affirmer face à l’élite en vieillissant.

 

SAINTE TURGEON

Femelle de 5ans par Turgeon & Sainte Nono, par Nononito

Propriétaire : Famille Papot

Éleveur : J.-M. Godefroy

Entraîneur : Patrice Quinton

Jockey probable : Jordan Duchêne

Deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1) en n’ayant pas un parcours des plus heureux, Sainte Turgeon (Turgeon) a beaucoup progressé tout au long de son année de 4ans. Quatrième du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) puis cinquième du Prix Murat (Gr2) en ayant un parcours sage, elle devrait encore progresser et réussir à remporter des épreuves de Groupe dans le futur. Elle aussi est âgée de 5ans et incarne la relève.

 

MON NICKSON

Hongre de 7ans par Nickname & Linaving, par Linamix

Propriétaires : Écurie Sagara & Gérard Augustin-Normand

Éleveur : Succ. E. Coirre

Entraîneur : Jean-Paul Gallorini

Jockey probable : Gaëtan Masure

Absent de la compétition pendant plus d’un an à la suite de sa victoire dans le Grand Steeple-Chase de Bordeaux (L) sur 5.300m, Mon Nickson (Nickname) a signé un retour gagnant dans le Prix Solitaire, à Compiègne. Pour sa réapparition sur les gros obstacles d’Auteuil, il a conclu bon deuxième du Prix Air Landais en ne faisant que la ligne droite. Il devrait courir le Prix du Président de la République (Gr3) ce lundi,, épreuve qui pourrait lui ouvrir les portes du Grand Steeple. Doué, bon sauteur et doté d’une tenue à toute épreuve, il a plusieurs qualités nécessaires pour faire un cheval de Grand Steeple.

 

BIPOLAIRE

Hongre de 6ans par Fragrant Mix & Kenna, par Épervier Bleu

Propriétaires : Jacques Détré, Edward Walsh, François Seigneur & Thierry Cyprès

Éleveurs : Thierry & Jacques Cyprès

Entraîneur : François Nicolle

Jockey probable : Thomas Gueguen

Double gagnant de Listed sur le steeple d’Auteuil et placé de Groupe à plusieurs reprises, Bipolaire (Fragrant Mix) a convaincu en se classant troisième du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Sa cinquième place dans le Prix Troytown (Gr3) n’est pas mauvaise. Il a de la tenue à revendre et même s’il est certainement meilleur en terrain très souple, il a montré qu’il était capable de faire de belles choses face aux meilleurs.

 

CARRIACOU

Hongre de 5ans par Califet & Medanik, par Medaaly

Propriétaire : Écurie Mirande

Éleveur : Haras de Mirande

Entraîneur : Mme Isabelle Pacault

Jockey probable : Stéphane Paillard

Lauréat du Prix Maurice Gillois (Gr1), Carriacou (Califet) a progressé lui aussi tout au long de la saison 2016. Sa deuxième place dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), pour sa première sortie face à ses aînés, a été plaisante. Il n’a pas pu courir le Prix Murat (Gr2) à cause d’un contretemps, mais il ne fait aucun doute qu’il aurait sa place au départ du Grand Steeple. À 5ans, âge également de Paulougas et de Sainte Turgeon, il fait lui aussi partie de la jeune garde.

 

KELTHOMAS

Hongre de 8ans par Keltos & Maria de la Vega, par Épervier Bleu

Propriétaire : Jean-Marc Baudrelle

Éleveur : haras de la Vega

Entraîneur : Jean-Marc Baudrelle

Jockey probable : Johnny Charron ou Alain de Chitray

Lauréat du Prix du Président de la République (Gr3) 2016, Kelthomas (Keltos) n’a plus trop le choix des engagements. Sa quatrième place dans le Prix Georges Courtois (Gr2), l’an dernier, a été convaincante. Mais il nous a laissés sur notre faim par deux fois cette saison, tout en courant proprement dans le Prix Troytown (Gr3). La longue distance du Grand Steeple est faite pour lui.

 

VALTOR

Hongre de 8ans par Nidor & Jossca, par Badolato

Propriétaires : Daniel Penven & Éric Leray

Éleveurs : Éric & Véronique Leray

Entraîneur : Éric Leray

Jockey probable : Kevin Nabet

Valtor (Nidor) a gagné le Prix Montgomery (Gr3) et depuis ce succès, son entourage n’a pas caché qu’il aimerait amener le cheval sur le Grand Steeple. Après une rentrée discrète en haies, il a conclu huitième du Prix Murat (Gr2) en courant proprement pour son retour en steeple. Il représente le profil du cheval capable d’accrocher une place dans le Grand Steeple.

 

LA SULFUREUSE

Femelle de 6ans par Saint des Saints & Parimans, par Mansonnien

Propriétaire : Xavier Kepa

Éleveurs : E.A.R.L. la Dariole & Éric Bec de la Motte

Entraîneur : François-Marie Cottin

Jockey probable : Régis Schmidlin

Bonne jument en haies comme en steeple, La Sulfureuse (Saint des Saints) s’est déjà placée au niveau Groupe. D’ordinaire, elle occupe rapidement les avant-postes, mais dans le Prix Murat (Gr2), son entourage a pris le parti de la faire attendre et elle a conclu septième, fournissant une performance correcte. Sur ce qu’elle a déjà réalisé en steeple, elle aurait le droit de participer à l’épreuve phare de la discipline.

 

BON AUGURE

Hongre de 6ans par My Risk & Jacée, par Royal Charter

Propriétaire : Mme Lynne Maclennan

Éleveur : Joël Denis

Entraîneur : Adrien Lacombe

Jockey probable : Angelo Gasnier

Bon Augure (My Risk) au départ du Grand Steeple, ce serait déjà une victoire, compte tenu de la blessure qu’il a connue dans le Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) 2015. Avec le tendon d’un postérieur sectionné, il était presque condamné. Mais grâce à un travail énorme des vétérinaires et de toute l’équipe de son entraîneur Adrien Lacombe, Bon Augure a eu la vie sauve. Il s’est même remis complètement pour revenir à la compétition ce printemps. Bilan : deux succès sur les gros obstacles d’Auteuil et une découverte des 4.400m soldée par une victoire brillante dans le Prix Air Landais. Bon Augure n’a encore jamais affronté l’élite sur le steeple, mais s’il doit le faire dans le Grand Steeple, il aura une bonne chance. Si le représentant de Lynne Maclennan est présent le 21 mai, ce sera LA belle histoire de la course.