Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LANWADES STUD NELL GWYN STAKES (GR3) - Daban, de la P.S.F. aux 1.000 Guinées

International / 19.04.2017

LANWADES STUD NELL GWYN STAKES (GR3) - Daban, de la P.S.F. aux 1.000 Guinées

NEWMARKET (GB), MERCREDI

 

Une pouliche qui avait gagné lors de ses débuts sur une P.S.F. a remporté les Lanwades Stud Nell Gwyn Stakes (Gr3). Il ne s’agit pas de la française Pamplemousse (Siyouni), qui a terminé quatrième à presque 4 longueurs, mais de Daban (Acclamation), une pensionnaire de John Gosden qui effectuait sa rentrée après une victoire début novembre à Kempton. Elle était à 40/1 le matin dans le betting pour les 1.000 Guinées, et sa cote est descendue à 12/1. En traduisant le langage des bookmakers, Daban a bien gagné mais n’a pas vraiment impressionné.

Plus vite que les mâles. Lanfranco Dettori, après une petite bataille, a réussi à cacher Daban non loin de Poet’s Vanity (Poet's Voice) qui a imposé le train. Alors que la favorite, Roly Poly (War Front), un moment vue en première ligne, a rendu les armes en sortant du dip, les attaques sont venues d’Unforgettable Filly (Sepoy) et de Sea of Grace (Born to Sea). C’était sans compter sur la sagesse du pilote italien qui a attendu les 200 derniers mètres avant de demander à Daban de placer sa pointe. La pouliche a répondu présent et a déposé Unforgettable Filly alors que Poet’s Vanity a conservé la troisième place. Daban a parcouru les 1.400m en 1’24’’42, soit 26 centièmes de seconde plus vite que les mâles de l'European Free Handicap.

Pamplemousse n’a pas démérité. Bien cachée par Pierre-Charles Boudot, la pensionnaire d’André Fabre n’a pas trop aimé la descente et a changé de jambes à 100m du poteau. Elle va apprendre beaucoup de cette sortie anglaise qui arrivait, ne l’oublions pas, seulement 15 jours après ses débuts. Sea of Grace a bien couru sur une distance un peu courte. Les deux pouliches d’Aidan O’Brien ont déçu.

Les deux chances de John Gosden. John Gosden a expliqué : « Je ne vois aucune raison de ne pas courir les 1.000 Guinées. Son propriétaire a une autre pouliche, Dabyah (Sepoy) qui a déjà fait ses preuves en France [troisième du Prix Marcel Boussac ndlr] et effectuera sa rentrée dans les Fred Darling Stakes à Newbury. Les deux sont engagées dans les Guinées et dans la Poule d’Essai des Pouliches. J’ai demandé à Frankie s’il pense que Daban peut tenir le mile et il m’a répondu oui. C’est la réponse que je voulais… » En attendant les Fred Darling de samedi, John Gosden effectue une analyse encourageante des Nell Gwyn : « C’est assez facile de mettre en doute la solidité de cette ligne car les favorites ne sont pas à l’arrivée, mais je pense que la deuxième et la troisième sont bonnes. » Frankie Dettori a ajouté : « C’était la première fois que je montais Daban et John m’avait dit qu’elle avait une belle pointe de vitesse. Elle va beaucoup progresser. »

La grande souche Oldham. Daban est issue de la française Malaspina (Whipper), qui avait montré des moyens dans des bons lots de maidens à Longchamp et Deauville, accumulant cinq places sous l’entraînement de Robert Collet. Elle a déjà produit le gagnant de Gr3 Thikryaat (Azamour). Il s’agit d’une grande souche de l’élevage Oldham. La deuxième mère, Mahalia (Danehill), lauréate du Prix Imprudence (Listed à l’époque), a donné les gagnants de Groupe Albisola (Montjeu) et Jimmy Barnes (Acclamation). Tonnara (Linamix), une demi-sœur de Malaspina, a donné Ectot (Hurricane Run) et Most Improved (Lawman), qui ont brillé au niveau Gr1.