LES NOUVEAUX ÉTALONS EN FRANCE - Abydos, au croisement entre Monsun et la famille d’Urban Sea

Élevage / 24.04.2017

LES NOUVEAUX ÉTALONS EN FRANCE - Abydos, au croisement entre Monsun et la famille d’Urban Sea

Abydos fait son entrée au haras du Broussard. Ce beau cheval noir, qui toise 1,64m, est issu d’une grande souche du Gestüt Schlenderhan, celle ayant donné Adlerflug (In the Wings). Il appartient à la famille d’Allegretta (Lombard), d’où Urban Sea (Miswaki), d’où Galileo (Sadler’s Wells) et Sea the Stars (Cape Cross).

 

ABYDOS

Monsun & Aiyana, par Last Tycoon

5e Preis der Sparkassen (Gr3)

Stationné au haras du Broussard (52)

3.000 € H.T. (LF)

Un frère d’Adlerflug. Abydos, par le chef de race Monsun, est issu d’Aiyana (Last Tycoon). Cette dernière a notamment donné Adlerflug, gagnant du Derby allemand, du Deutschland Preis, ainsi que deuxième du Grosser Preis von Baden et troisième du Prix Ganay (Grs1). Adlerflug, qui stationne en Allemagne, a beaucoup fait parler de lui en France en 2016. Il est en effet le père de Savoir Vivre, lauréat du Grand Prix de Deauville (Gr2) et qui a laissé une jolie impression dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), et de Moonshiner, gagnant du Prix de Lutèce (Gr3) et deuxième, tout près, du Qatar Prix Chaudenay (Gr2). Adlerflug est aussi à l’origine de chevaux allemands de classe comme Ito, lauréat d’un Grosser Preis von Bayern (Gr1), ou Iquitos, titulaire l’an passé du Longines Grosser Preis von Baden (Gr1).

Une souche d’étalons. Aiyana, la mère, a aussi donné Arrigo (Shirocco), gagnant de Gr2 et placé de Gr1. La deuxième mère, Alya (Lombard), s’est classée deuxième d’un Preis der Diana (Gr2, à l’époque). Alya est aussi une propre sœur d’une certaine Allegretta, mère de King’s Best (Kingmambo) ainsi que d’Urban Sea, championne en piste et au haras, mère, entre autres, de Galileo et de Sea the Stars.

Un magnifique cheval. En piste, Abydos a remporté six victoires, dont un gros handicap dans la réunion du Derby allemand, et il n’a pas été ridicule quand il a cherché sa voie au niveau Groupe. Il comptera évidemment sur ses origines exceptionnelles et un beau modèle. Cheval noir, il toise 1.64m. Monsun est désormais confirmé comme père de mère, mais aussi comme père de père. Au haras, ses différents fils produisent des éléments performants en plat mais aussi en obstacle, discipline où le sang de Monsun est de plus en plus recherché.

Gérard Husson, du haras du Broussard, nous avait expliqué le 20 avril dernier : « Abydos est un magnifique cheval, avec une origine extraordinaire. Il est par un grand étalon, Monsun, qui prouve qu’il est aussi un père de pères. Abydos vient d’arriver chez nous et ne va donc pas saillir beaucoup de juments durant sa première saison. J’ai décidé de lui envoyer trois de mes cinq poulinières. Il semble être bien accueilli par les éleveurs. Cette année, il saillira des poulinières pur-sang parce que, par ses performances, il n’est pas encore agréé pour les AQPS mais je pense que, compte tenu de ses origines, il le sera en 2018 ».

   Dschingis Khan
  Königsstühl 
   Königskronung
 Monsun  
   Surumu
  Mosella 
   Monasia
ABYDOS (M12)   
   Try my Best
  Last Tycoon 
   Mill Princess
 Aiyana  
   Lombard
  Alya 
   Anatevka