PRIX DESTRAC IMMOBILIER (INÉDITS) - Have a Dream fait mouche

Courses / 14.04.2017

PRIX DESTRAC IMMOBILIER (INÉDITS) - Have a Dream fait mouche

LA TESTE, VENDREDI

 

PRIX DESTRAC IMMOBILIER (INÉDITS)

Have a Dream fait mouche

Muni d’œillères, Have a Dream (Siyouni) a signé des débuts victorieux dans le Prix Destrac Immobilier (Inédits). Vite dans le groupe de tête, le représentant d’André Hébert a pris le meilleur à l’entrée de la ligne droite et a résisté sans difficulté aux différentes attaques, s’imposant d’une longueur trois quarts. Également vu à la pointe du combat, Spignel (Bahamian Bounty) prend la deuxième place, une encolure devant Optima (Orpen), animatrice. Il faudra revoir Sweet Mambo (Soave), quatrième après avoir été très brillante.

Have a Dream est entraîné par Yan Durepaire, lequel a expliqué au micro d’Equidia, en ce qui concerne les débuts de son pensionnaire avec les œillères : « C’est un cheval assez lymphatique le matin, mais il a eu un bon comportement aujourd’hui. On va pouvoir lui enlever les œillères. »

Le frère de Days Gets Up. Élevé par son propriétaire, André Hébert, Have a Dream est un fils de Siyouni et de Fire Moon Julie (Testa Rossa), dont les produits se sont jusque-là plutôt bien comportés en obstacle : Burger (Muthathir) a pris des places à Enghien, dont une dans un Prix d’Essai des Pouliches, et Days Gets Up (Muhtathir), qui est gagnante à Auteuil. Il s’agit de la famille de Nownownow (Whywhywhy), gagnant de la première édition de la Breeders’ Cup Juvenile Turf (L, à l’époque), où il permettait à Julien Leparoux d’obtenir un premier succès dans une épreuve labellisée Breeders’ Cup.

 

   Polar Falcon
  Pivotal 
   Fearless Revival
 Siyouni  
   Danehill
  Sichilla 
   Slipstream Queen
HAVE A DREAM (M3)   
   Perugino
  Testa Rossa 
   Bo Dapper
 Fire Moon Julie  
   Goldneyev
  Kikounti 
   Aspalathus