Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX VANTEAUX (Gr3) - Le premier défilé, à 70 jours du Prix de Diane Longines

Courses / 08.04.2017

PRIX VANTEAUX (Gr3) - Le premier défilé, à 70 jours du Prix de Diane Longines

CHANTILLY, DIMANCHE

 

PRIX VANTEAUX (Gr3)

Le premier défilé, à 70 jours du Prix de Diane Longines

Une pouliche de Diane, c’est le rêve de tous les propriétaires et de tous les entraîneurs. Ce dimanche, à soixante-dix jours de l’élection de Miss France version cheval, huit candidates défileront sur un parcours ayant 300m de moins que la grande course. Il leur restera dix semaines pour fleurir. L’édition 2017 du Prix Vanteaux va rassembler neuf pouliches. Une seule n’est pas engagée dans le Diane. C’est Penny Lane (Lord of England) qui est aussi la seule gagnante black type du lot. Elle a remporté le Prix de Sablonnettes (L). Et tout pousse à croire que si elle démontre qu’elle a l’étoffe d’une pouliche de Diane, son entourage pourrait bien la supplémenter.

 

Monroe Bay en provenance de la Cascade. Les neuf pouliches ont disputé un total de vingt courses, d’où dix victoires. Vingt-quatre heures avant l’épreuve, le choix se base sur une impression, un coup de cœur… Trois des pouliches les plus en vue sont issues d’étalons qui ne sont plus stationnés en Europe. L’Australien Redoute’s Choice (Danehill) est retourné au soleil après avoir laissé deux générations en européennes. Il sera représenté par Gold Luck et Wajnah. Makfi (Dubawi), a récemment enregistré un succès dans les Oaks d’Australie, grâce à la bien nommée Bonneval. Ce jeune étalon a été vendu au Japon. Sa fille, Monroe Bay, s’est promenée en septembre à Chantilly, dans le Prix de la Cascade, une course qui sonne bien dans le CV d’une pouliche de Diane. On se souvient de Zarkava (Zamindar)… Szolnok (Elusive Quality) n’a couru qu’une fois, mais elle a gagné et elle a donc aussi le droit de rêver. Son succès a eu pour cadre le Prix de la Gagnerie, en décembre, à Deauville. Cela sonne moins que La Cascade, mais elle galope et sera munie d’œillères.

 

Good luck, Gold Luck. Gold Luck est la seule parmi ce trio à avoir déjà connu une défaite. Elle a terminé deuxième d’un bon poulain, Al Wukhair (Dream Ahead), dans le Prix Isonomy (L), à Deauville. La demi-sœur de Goldikova (Anabaa), Galikova (Galileo) et Anodin (Anabaa), n’a pas été heureuse ce jour-là. Elle devançait néanmoins une autre candidate à ce Prix Vanteaux, Hebah (Sea the Stars).

 

Wajnah découvre Chantilly. Wajnah va découvrir Chantilly après deux faciles et impressionnantes victoires à Bordeaux. C’est l’une des quatre candidates ayant déjà fait leur rentrée. Les autres sont Ghurfah (Tamayuz), qui a ouvert son palmarès à Cagnes-sur-Mer, Uni (More Than Ready), qui a décroché son black type sur la Côte d’Azur, et Vue Fantastique (Motivator), la seule maiden au départ. La pensionnaire de Fabrice Chappet nous donnera de précieuses informations sur Lady Frankel (Frankel), qui l’a battue la dernière fois.

 

Les engagements dans les Classiques

Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) : Ghurfah, Hebah, Wajnah, Monroe Bay, Uni & Gold Luck

Poule de Diane Longines (Gr1) : Vue Fantastique, Ghurfah, Hebah, Wajnah, Monroe Bay, Uni, Szolnok & Gold Luck

Poule Saint Alary (Gr1) : Vue Fantastique, Ghurfah, Hebah, Wajnah, Monroe Bay, Penny Lane, Uni, Szolnok & Gold Luck