Senga : c’est non aux Guinées !

International / 25.04.2017

Senga : c’est non aux Guinées !

Vingt-sept pouliches sont encore en lice dans les 1.000 Guinées (Gr1), à l’affiche dimanche 7 mai, et on note l’absence de Senga (Blame) qui est encore dans l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Pascal Bary nous a confirmé : « Nous avons fait notre choix, Senga va rester en France pour la Poule d'Essai des Pouliches. » John Gosden a laissé les deux lauréates des préparatoires, Daban (Acclamation) et Dabyah (Sepoy), mais précise : « Daban est sortie mardi matin au premier lot et je suis très content de sa condition. Elle se prépare très vite mais la victoire dans les Nell Gwyn lui a fait du bien. C’est bien d'avoir déjà gagné un Gr3 avec elle. Dabyah a bien couru en France et sera au départ de la Poule d’Essai des Pouliches. Je l’ai laissée dans les 1.000 Guinées dans l'éventualité où quelque chose arriverait à Daban. »

Aidan O’Brien a cinq pouliches, avec en tête Rhododendron (Galileo), alors que les fans de Frankel seront derrière Fair Eva. Lord Grimthorpe a dit au sujet de la représentante du prince Khalid Abdullah : « Fair Eva a passé un excellent hiver et nous sommes heureux de son état, physique et mental. Nous étions très confiants après son succès dans les Princess Margaret Stakes (Gr3) mais ensuite, quelque chose n’a pas tourné dans le bon sens. Peut-être était-elle en croissance ? Roger Charlton a toujours pensé courir directement dans les 1.000 Guinées et je pense que les 1.600m ne seront pas un problème. Il y a de la tenue dans sa famille, et dimanche, elle a bien terminé son dernier galop. »

Emiment, le Frankel des 2.000 Guinées

Dix-neuf poulains sont restés engagés dans les 2.000 Guinées de samedi 6 mai à Newmarket, et parmi eux, on compte trois français, le deuxième favori, Al Wukair (Dream Ahead), le représentant de la casaque Wertheimer, Spotify XX (Redoute’s Choice), et Lucky Mistake (Fast Company), qui avait commencé sa carrière chez Richard Fahey et a ensuite rejoint l’écurie de Jérôme Reynier.

C’est tout logiquement Aidan O’Brien qui est le plus représenté avec 6 poulains de 3ans encore engagés. Churchill (Galileo) est le capitaine alors que Caravaggio (Scat Daddy) est encore sur la liste, mais il a Deauville comme objectif.  Godolphin n’est pas loin avec 5 chevaux, dont le gagnant du Critérium International (Gr1) et de l’UAE Derby Thunder Snow (Helmet) qui sera au départ du Kentucky Derby. La casaque bleue sera quand même bien représentée par Barney Roy (Excelebration), le lauréat des Greenham Stakes (Gr3). Son dauphin, Dream Castle (Frankel), est aussi dans la liste.

Le Frankel le plus attendu est Eminent, qui s’est imposé avec la manière dans les Craven Stakes (Gr3). Frankel est toujours un cheval spécial et Lord Grimthorpe, racing manager du prince Khalid Abdullah, en a donné la raison : « La beauté de Frankel est telle que tout le monde s’attend à quelque chose d’extraordinaire à chaque fois que l’un des ses rejetons met un pied sur la piste. Frankel a donné aux courses ses foulées dévastatrices et son esprit gagnant. Eminent, dans les Craven, a montré la même volonté. Quand un cheval part au haras, les fans ont tendance à l’oublier, mais dans le cas de Frankel, tout est différent. Tous les Charity Days où il défile affichent complet, les gens viennent le voir pour avoir une photo. »