LE MOT DE LA FIN - 33/1

Autres informations / 31.05.2017

LE MOT DE LA FIN - 33/1

 

Ce jeudi, l’Américaine Daddys Lil Darling doit prendre part à l’édition 2017 des Oaks d’Epsom (2.400m). Les bookmakers ne semblent pas accorder beaucoup de crédit à sa candidature. Elle est proposée à 33/1. Cette cote a fait réagir son entraîneur. Visiblement irrité par ce manque de considération, Kenny McPeek a déclaré à la presse américaine : « Ils devraient s’inquiéter. Nous ne venons pour les stylos gratuits et le repas. » Cette cote est la même que celle d’Hard Buck en 2004, dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes. L’Américain s’était classé deuxième à Ascot. Daddys Lil Darling n’a jamais couru sur le turf et au-delà de 1.700m. Elle reste sur deux deuxièmes places au niveau Gr1. Mais elle a plusieurs cordes à son arc en vue de l’Angleterre. Selon son entourage, elle travaille bien sur le gazon, une surface à laquelle son origine la prédispose. En 2016, les chevaux nés en Amérique ont décroché plusieurs victoires de classe outre-Manche, en particulier ceux issus de Scat Daddy, le père de Daddys Lil Darling. Enfin elle sera montée par l’inoxydable Olivier Peslier qui a prouvé depuis le début de la saison qu’on pouvait compter sur lui dans les épreuves classiques. D’ailleurs, il a gagné l’édition 2017 de l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Pouliches… à 33/1 !