Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin - "FR" (Réforme, chapitre 5)

Autres informations / 15.05.2017

Le mot de la fin - "FR" (Réforme, chapitre 5)

Au sujet du projet de refonte des encouragements, l’un des débats est la pondération allocations/primes. Faut-il plutôt baisser le nominal des courses ou vaut-il mieux baisser les primes propriétaires ? Nous pensons que, dans la mesure du faisable, il faut le moins possible toucher à l’enveloppe globale de primes, car celles-ci sont réservées aux chevaux "FR". Ainsi, elles constituent un élément de compétitivité essentiel face à des pays jouissant d’une fiscalité plus avantageuse que la nôtre. À qualité égale, un cheval coûte moins cher à produire en Irlande où les charges sociales sur les emplois et la fiscalité des entreprises et des individus sont moins élevées qu’en France. Pour donner une chance à nos produits, qui sont mécaniquement plus chers, il faut leur permettre de gagner plus en course. C’est la raison même des primes. Si l’on y touche, au global, on dégradera l’attractivité de toute notre filière.

À chacun son dumping !

La suite dans notre prochaine édition : Efficacité (Réforme, chapitre 6)