Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin - Polyvalence

Autres informations / 04.05.2017

Le mot de la fin - Polyvalence

 

Willie Mullins a récemment été sacré, pour la dixième fois, champion trainer sur les obstacles irlandais. Il ne semble pas pour autant rassasié. Après avoir été le premier européen à remporter le Nakayama Grand Jump, la plus grande course d’obstacle au Japon, l’Irlandais a récemment annoncé qu’il allait courir à nouveau aux États-Unis. Il souhaite présenter Nichols Canyon dans les Calvin Houghland Iroquois Hurdle Stakes (Gr1). Ses ambitions portent aussi sur les plus grandes épreuves chez les stayers. Son pensionnaire Wicklow Brave est l’un des rares chevaux à avoir remporté un Gr1 à la fois en plat (Irish St Leger) et sur les obstacles. Mullins vise par ailleurs la Gold Cup, pendant le meeting de Royal Ascot, avec Max Dynamite et Arctic Fire. Il veut également faire courir en plat Thomas Hobson (lauréat de Gr2 sur les haies). Fin 2016, chez Arqana, les Australiens d'Oti Racing ont acquis Chelkar. Il a été placé chez Mullins en vue de Royal Ascot et de la Melbourne Cup ! On sait que l’obstacle façonne de véritables hommes de chevaux qui peuvent aussi se distinguer en plat, comme Aidan O’Brien, Vincent O’Brien, André Fabre, Jean-Claude Rouget… Espérons pour tous les passionnés d’obstacle que Willie ne suivra par leur exemple en abandonnant les sauteurs !