Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS (Gr1) - Le champion So French face à une nouvelle vague talentueuse

Courses / 20.05.2017

GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS (Gr1) - Le champion So French face à une nouvelle vague talentueuse

GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS (Gr1)

Le champion So French face à une nouvelle vague talentueuse

C’est LE grand moment pour les passionnés d’obstacle : le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) aura lieu ce dimanche à Auteuil. L’édition 2017 compte deux forfaits de marque, ceux des champions Milord Thomas (Kapgarde) et Storm of Saintly (Saint des Saints). Mais elle s’annonce malgré tout comme une grande édition avec le tenant du titre So French (Poliglote) en quête de doublé, affrontant une nouvelle vague talentueuse emmenée par Perfect Impulse (Poliglote) et Bipolaire (Fragrant Mix). Il va donc y avoir du très grand sport sur les 6.000m d’Auteuil.

So French, le grand favori. Si l’on fait abstraction des trois victoires de Mid Dancer, les deux derniers chevaux à avoir réussi le doublé sont Princesse d’Anjou et Kotkijet. So French va essayer de les imiter ce dimanche. En 2016, il s’était imposé à 5ans sur un terrain lourd et il était seul au monde dans la phase finale. Il avait fait parler sa tenue en face et personne n’avait pu remettre en cause sa supériorité. En 2017, il a gagné le Prix Jean Doumen puis le Prix Murat (Gr2) sous 72 kilos, ce qui peut expliquer qu’il ait mis du temps sur le plat pour se défaire de l’adversité. Cette année, il est plus froid, ce qui est un avantage. Sa préparation s’est bien passée et il peut réussir ce fameux doublé. D’autant qu’il sera à poids égal avec la majorité de ses rivaux.

Perfect Impulse, chef de file de la nouvelle garde. Perfect Impulse est une jument d’exception. Son propriétaire Richard Corveller nous a confié cette semaine que la fille de Poliglote avait été économisée, car son entourage a toujours su qu’elle avait de la qualité. Le Grand Steeple sera sa septième course en steeple. Ses statistiques dans la discipline sont excellentes avec cinq victoires et une chute. Mais au-delà des chiffres, il y a aussi le style de ses succès. Elle a enlevé les Prix Troytown et Ingré (Grs3) avec de la marge et en donnant l’impression de pouvoir faire plus que 4.400m. Dans le Prix Ingré, elle était partie de loin sur le rail-ditch et cela ne l’avait pas perturbée. Dans le Grand Steeple, elle ne portera que 64 kilos et recevra donc 4 kilos de So French. Elle n’a pas l’expérience de ce dernier, mais le talent pour le battre, elle l’a.

Bipolaire, un dernier assaillant redoutable. À 6ans, Bipolaire (Fragrant Mix) est un cheval tout neuf. Il a remporté le Prix William Head (L) dans un excellent style, en traçant une superbe ligne droite. Les 6.000m seront à son avantage, mais les pluies récemment tombées sur la région parisienne pourraient le gêner. Parmi la nouvelle garde, on peut aussi citer les noms de Carriacou (Califet), Winneyev (Goldneyev), Sainte Turgeon (Turgeon) et Paulougas (Turgeon). Carriacou nous a laissé une belle impression dans le Prix Ingré dans lequel il est entré dans la ligne droite avec des ressources. Il a fini bon deuxième, sans avoir une course dure. S’il n’est pas trop allant, il peut aller au bout des 6.000m et obtenir un bon résultat. Son compagnon de couleurs et d’entraînement Winneyev a toujours été un bon élément. En 2016, il a gagné le Grand Prix de Pau (Gr3) et cette année, il a conclu très bon deuxième du Prix William Head, malgré une faute au rail-ditch. Il a le profil pour surprendre dans le Grand Steeple. Sainte Turgeon a couru deux préparatoires en fournissant de belles lignes droites. Elle vient de montrer sa forme en s’imposant en haies et le terrain très souple sera un atout pour elle. Quant à Paulougas, il a prouvé qu’il pouvait regarder ses aînés droit dans les yeux, comme le démontre sa deuxième place dans le Prix Troytown.

Shannon Rock pour une sixième tentative. Shannon Rock (Turgeon) va participer à son sixième Grand Steeple. Quatre fois deuxième, il mériterait de décrocher un premier succès dans la grande épreuve. Ses deux préparatoires à Auteuil ont été bonnes. Il a bien conclu sans avoir de courses dures. À son âge, c’est important. S’il ne vient pas trop tôt dans la ligne droite, attention à lui ! Mali Borgia (Malinas) s’est complètement retrouvé cet hiver. Le pensionnaire de Philippe Cottin a enlevé le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) et lui aussi s’est préparé en remportant une épreuve sur les haies. Il sera monté par l’un des jockeys les plus expérimentés d’Auteuil, David Cottin et il peut décrocher un bon résultat. Vanilla Crush (Martaline) n’est pas encore redevenu celui qu’il était en 2015. Mais il a conservé de solides moyens. La distance sera à son avantage et s’il fait parler la tenue et la classe en face, il peut prendre une place. Saint Pistol (Saint des Saints) a fourni une excellente performance en se classant troisième dans le Prix Murat (Gr2). Si la piste sèche rapidement et qu’il bénéficie d’un bon terrain, il fera partie des candidats aux places. Béguin d’Estruval (Martaline) s’est endurci en 2016 et il a conclu bon cinquième du Prix Ingré. La distance devrait l’avantager. C’est aussi le cas de Mon Nickson (Nickname) qui aurait en revanche préféré une piste moins souple. Valtor (Nidor) et La Sulfureuse (Saint des Saints) sont de bons chevaux, mais ils n’ont pas encore fait leurs preuves à ce niveau.

LE PALMARÈS

Année Vainqueur Entraîneur

2016 So French G. Macaire

2015 Milord Thomas D. Bressou

2014 Storm of Saintly G. Macaire

2013 Bel la Vie G. Macaire

2012 Mid Dancer C. Aubert

2011 Mid Dancer C. Aubert

2010 Polar Rochelais P. Quinton

2009 Remember Rose J.-P. Gallorini

2008 Princesse d’Anjou F.-M. Cottin

2007 Mid Dancer A. Chaillé-Chaillé

2006 Princesse d’Anjou F.-M. Cottin