GRAND STEEPLE J-5 - Le point sur la coalition "Gallorini

Courses / 15.05.2017

GRAND STEEPLE J-5 - Le point sur la coalition "Gallorini

Par Christopher Galmiche

 

Jean-Paul Gallorini nous a reçus ce lundi matin à Maisons-Laffitte, à moins d’une semaine du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) dans lequel il aura trois partants : Shannon Rock (Turgeon), Vanilla Crush (Martaline) et Mon Nickson (Nickname). Il sera aussi bien représenté tout au long des deux grandes journées d’Auteuil. Nous sommes revenus avec lui sur ses futurs partants du week-end du Grand Steeple.

Shannon Rock, Vanilla Crush et Mon Nickson, les trois mousquetaires du Grand Steeple. Jean-Paul Gallorini pourra compter sur trois chevaux dans le Grand Steeple, Shannon Rock, qui sera monté par Ludovic Philipperon, Vanilla Crush, le partenaire d’Anthony Lecordier, et enfin Mon Nickson qui sera associé à Olivier d’Andigné. Les trois chevaux ont travaillé sur le plat ce lundi matin. L’entraîneur a commenté : « Shannon Rock est égal à lui-même. Il est toujours aussi généreux. S’il est au départ du Grand Steeple pour la sixième fois, c’est que son entourage a su le préserver et que lui a su se préserver. Il est très bien. Vanilla Crush travaille très bien, même si je ne peux pas le travailler comme j’aimerais. Il a eu deux bonnes courses préparatoires et nous espérons qu’il fasse une bonne course ce dimanche. Mon Nickson a fourni une bonne performance dans le Prix du Président de la République. Il a beaucoup de fond et est très sérieux. Lui aussi a très bien travaillé. Il essaiera de prendre une place. »

Dans le Prix du Président de la République (Gr3), Mon Nickson était très froid et la course est allée très vite. Ce jour-là, il a pu découvrir la piste extérieure avant la grande épreuve. C’est un cheval qui a besoin de beaucoup de temps de récupération entre ses courses.

Dalko Morivière, un grand tardif pétri de classe. Dalko Morivière (Balko) est un poulain immense qui toise pas loin d’1,80m. Au box comme à la piste, il ne passe pas inaperçu. Au regard de son modèle, il est logiquement tardif. Même s’il n’a pas encore gagné, il a pris trois places de Groupe et participera au Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), épreuve dans laquelle il ne sera pas gêné par un éventuel terrain très souple. En effet, il est annoncé beaucoup de pluie sur la région parisienne. Comme ses compagnons d’entraînement, il s’est exercé sur le plat lundi matin, avant de sauter ce mardi : « Dalko Morivière est un bon cheval, il a lui aussi bien travaillé. Mais il est tardif. Nous ne sommes pas encore à l’automne et il faudra voir déjà comment cela se passe ce dimanche. » Dalko Morivière est un vrai cheval d’Auteuil, qu’il faut attendre. Avec lui, son entourage a essayé de faire comme avec Roi Mage [2e du Prix Ferdinand Dufaure, ndlr] en arrivant sur le Gr1 avec de la fraîcheur. Il sera monté par Ludovic Philipperon.

Yoko dans la Barka. Yoko (Android) est un métronome. Il a pris de nombreuses places à bon niveau, aussi bien en haies qu’en steeple, et il participera au Prix La Barka (Gr2) ce samedi. « Dans le Prix La Barka, Yoko est en dessous des bons chevaux. C’était un spécialiste d’Enghien et comme on lui a enlevé cet hippodrome, nous le courons dans ce Gr2 où les places sont bonnes à prendre. D’autant que je ne veux pas le courir à Compiègne où les courses vont trop vite pour lui et où il n’aura pas le temps de bien sauter. Dernièrement, il est venu finir dans une bonne action. »

Pop Art du Berlais engagé dans deux courses. Engagé à la fois dans les Prix Questarabad (Gr3) et Le Gualès de Mézaubran, le samedi 20 mai, Pop Art du Berlais (Poliglote) pourrait participer au Gr3. « C’est un cheval de qualité. Dans le Groupe, il pourrait viser une place et ce serait plus simple car il y aura moins de partants. Nous allons voir ce que nous allons décider. Mais il lui faut du terrain souple. »

Vokalise vers le Prix d’Arles (L). Inscrite dans le Prix d’Arles (L), Vokalise (Poliglote) a fait une rentrée correcte dans le Prix Jean Granel (L). Elle devrait accuser des progrès ce dimanche. De plus, elle a des titres puisqu’elle avait conclu deuxième du Prix Pierre de Lassus (Gr3). « Elle a besoin de mécanisation. Elle revient tranquillement, mais elle est bien et c’est une bonne petite jument. »

 

Direction le Prix Aguado pour Cesare di Roma

Il ne court pas ce week-end, mais Cesare di Roma (No Risk at All) a fait impression en concluant deuxième du Prix de Pouilly pour ses débuts en obstacle, sans avoir une ligne droite limpide. Son prochain objectif sera un Gr3 puisqu’en ayant pris une deuxième place et les 11.000 € qui vont avec, son programme est plus compliqué. « Cesare di Roma a très bien débuté. Le Prix Stanley arrivait vite et il pourrait participer au Prix Aguado (Gr3). »