GRANDE COURSE DE HAIES DE PRINTEMPS (GR3) - Biloute de Houelle, en écho à Via Dolorosa

Courses / 05.05.2017

GRANDE COURSE DE HAIES DE PRINTEMPS (GR3) - Biloute de Houelle, en écho à Via Dolorosa

GRANDE COURSE DE HAIES DE PRINTEMPS (GR3)

Biloute de Houelle, en écho à Via Dolorosa

Biloute de Houelle (Roli Abi) s’est imposé dans la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3) reprogrammée à ce vendredi. C’est le premier groupe pour ce cheval désormais âgé de 9ans, et déjà vainqueur de Listed à 4ans. Il n’avait plus couru à Auteuil depuis le 20 juin de l’année dernière. Son entraîneur, Arnaud Chaillé-Chaillé, l’avait fait courir sur des champs de courses provinciaux pour lui redonner du moral. Pas plus loin que deuxième lors de ses trois dernières courses, il a prouvé aujourd’hui que cette technique était gagnante.

Galop Marin mène la danse. Dès le lâcher des élastiques, le commandement a été pris par Galop Marin (Black Sam Bellamy) et London Whale (Monsun). Ce duo est resté en tête tout le long du parcours. Yosille (Blue Bresil) a tenté de se rapprocher dans le tournant d’Auteuil avant de chuter. Du fait de l’accélération des leaders, une cassure s’est produite dans le peloton. Malgré cela, Biloute de Houelle a regagné des rangs assez facilement. Il est venu dominer Galop Marin après une courte lutte sur le plat. Son jockey, Olivier d’Andigné, ne lui a demandé un effort que dans la dernière ligne droite. Galop Marin s’est octroyé facilement la deuxième place. Farlow des Mottes (Maresca Sorrento), à l’arrière pendant la course, a bien fini pour conclure troisième.

Le doublé inédit d’Olivier d’Andigné. Il est assez rare de voir un jockey, qui plus est encore apprenti, faire le doublé Prix du Président de la République – Grande Course de Haies de Printemps. C’est pourtant ce qu’a réalisé Olivier d’Andigné, élu président avec Via Dolorosa (König Shuffle) le 17 avril. On peut aussi noter que les deux propriétaires des chevaux vainqueurs sont issus du milieu du trot avec Sébastien Guarato, propriétaire de Via Dolorosa et Franck Leblanc, celui de Biloute de Houelle.

Olivier d’Andigné s’est exprimé après la course : « Je suis très heureux, il a tout donné et il ne pouvait pas être mieux. J’ai dix-neuf ans et je signe ma vingt-cinquième victoire aujourd’hui. Je ne réalise pas encore avoir gagné le Prix du Président de la République, alors me rendre compte que j’ai fait le doublé va me prendre encore plus de temps. Je montais en amateur avant, et en passant le baccalauréat, ne sachant pas trop quoi faire, j’ai décidé de devenir jockey professionnel. »

Lien Weatherby’s : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/05/biloutedehouelle.pdf

Une famille de chevaux durs. Biloute de Houelle est un fils de Roli Abi, étalon au Haras d’Oroux. Sa mère, Kassite (Courtroom), avait couru en plat et en haies, n’arrivant pas à gagner en vingt-cinq tentatives. Elle a produit Inconciente (Kapgarde), mère de Go for de Houelle (Saint des Saints), placé du Prix Stanley (Listed). Sa deuxième mère, Marcassite (A Tempo), a donné huit gagnants sur douze produits. Biloute de Houelle a été élevé par son propriétaire Franck Leblanc.

Arctic Tern

Bering

Beaune

Roli Abi

Alleged

All Found

Cistus

BILOUTE DE HOUELLE (H9)

Kenmare

Courtroom

Servanne

Kassite

A Tempo

Marcassite

Australienne