Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GRAS SAVOYE HIPCOVER PRIX MARÉCHAL FOCH - Un deuxième succès à la saveur particulière pour Barbara Guenet

Courses / 21.05.2017

GRAS SAVOYE HIPCOVER PRIX MARÉCHAL FOCH - Un deuxième succès à la saveur particulière pour Barbara Guenet

AUTEUIL, DIMANCHE

 

Calva du Rib (Kapgarde), associé à Barbara Guenet, s’est imposé lors du Prix Maréchal Foch, la grande épreuve réservée aux gentlemen-riders et cavalières lors de la journée du Grand-Steeple Chase de Paris. Barbara Guenet avait déjà gagné cette épreuve avec United Park (Antarctique) en 2013.

La course a été menée par un trio de tête pendant tout le parcours. Calva du Rib, le futur lauréat, a mené avec Ballotin (Enrique) et Borice (Network). Calva du Rib a fait quelques fautes qui auraient pu remettre en cause sa future victoire. Il est notamment parti de loin à la rivière des tribunes et a fait une faute au gros open ditch. Mais il a su placer une longue accélération sur le plat, pour l’emporter de deux longueurs devant Borice, et signer sa première victoire sur le steeple d’Auteuil. Borice, deuxième a toujours été dans le peloton de tête. Avec le lauréat, il a imprimé le rythme de la course. Ballotin se classe troisième à deux longueurs. Il était monté par son propriétaire anglais, David Maxwell.

Des sports équestres aux courses. Barbara Guenet, la lauréate, domine sa catégorie. Championne du monde sur les obstacles en 2013, puis championne du monde des cavalières un an plus tard en plat, c’est une femme de cheval complète. Après avoir monté à bon niveau en concours complet d’équitation, elle a décroché, en 2006, sa licence de cavalière de course : « Ma mère m’a mise à poney car elle n’a jamais pu en faire. J’ai tout de suite accroché ! J’avais envie de me faire ma propre opinion sur le monde des courses, qui est trop souvent décrié par le milieu équestre. J’ai donc commencé à monter à l’entraînement chez Guy Cherel. Et je me suis ensuite orientée vers les courses. »

Une équipe heureuse. Au sujet de Calva du Rib et de sa victoire dans le Prix Maréchal Foch, Barbara Guenet a déclaré : « C’est la deuxième fois que je gagne cette course. La première fois, c’était sur tapis vert, mais cela restait une réelle victoire quand même. C’est extraordinaire, j’ai gagné les quatre courses pour amateurs ici. Mais, toutes les courses que l’on remporte à Auteuil sont extraordinaires, surtout le jour du Grand Steeple. Calva du Rib a fait deux fautes dans le parcours. Il a été un peu déséquilibré à la rivière des tribunes mais nous étions loin du but alors ce n’était pas très important. Au gros open-ditch, je venais en avançant avec le cheval à côté de moi, en foulées croissantes. J’ai été un peu gourmande mais cela ne s’est pas mal fini. Le principal, c'est la victoire. » L’entraîneur lauréat, Guillaume Macaire, a aussi rajouté : « C'est un bon cheval. Il est parti une heure avant sur certaines difficultés et cela aurait pu mal se passer. Je suis content pour Joël Hallais [propriétaire et éleveur de Calva du Rib, ndlr] car il a fait le maximum pour venir après avoir eu un problème ce matin. Et puis c'est bien pour Barbara [Guenet, ndlr] car je lui avais remonté les bretelles avant la course. » Enfin, Joël Hallais, propriétaire du gagnant, a conclu : « Je suis très heureux de cette victoire, avec un cheval que j'ai élevé, ce qui donne une émotion particulière. Guillaume m'a aidé pour le croisement. J'ai commencé à avoir des sauteurs avec Le Ribardon (Freedom Cry), puis Guillaume a eu aussi des trotteurs. »

David Maxwell, l’Anglais qui rêvait de monter à Auteuil. Dans cette course, on pouvait noter la première monte en France d’un gentleman-rider anglais, David Maxwell. Il se classe troisième. Gérard de Chevigny, le président du club des gentleman-riders et cavalières, nous a confié : « David Maxwell est un véritable amateur. Il est promoteur immobilier à Londres. Son rêve est de monter à Liverpool, Punchestown, Cheltenham et Auteuil. À ce jour, il avait monté partout, sauf ici. Il a déjà pris part aux St James’ Place Foxhunter Chase, une célèbre épreuve pour amateurs en Angleterre. Il voulait donc monter à Auteuil, et dans ce but, il a acheté Ballotin. Je ne sais pas où il courra après. On peut qualifier monsieur Maxwell d’amateur à l’ancienne. Il a 40 ans et possède sa propre casaque en Angleterre. C’est un mécène qui souhaite monter dans des endroits où les obstacles sont sérieux. Il a donc adhéré à notre club pour pouvoir monter cette course ».

Le neveu de Le Ribardon. Élevé par l’écurie Rib, Calva du Rib est un fils de Kapgarde, étalon au haras de la Hêtraie, et de Cherry Pile (Freedom Cry), placée lors de quatre de ses six sorties en obstacle. Il est le neveu de Le Ribardon (Freedom Cry), deuxième du Challenge de Haies des 4ans, du Grand Steeple-Chase de Craon (Ls) et vainqueur de dix-neuf courses. Troisième mère de Calva du Rib, Shabby (Carmarthen) a produit le bon Saint Quenin (Garde Royale), deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) 1998.

   Mill Reef
  Garde Royale 
   Royal Way
 Kapgarde  
   Cadoudal
  Kaprika 
   Lady Corteira
CALVA DU RIB (H5)   
   Soviet Star
  Freedom Cry 
   Falling Star
 Cherry Pile  
   Épervier Bleu
  Shabby Bleue 
   Shabby