Guinées breeze up : un marché toujours très solide

Institution / Ventes / 05.05.2017

Guinées breeze up : un marché toujours très solide

Guinées breeze up : un marché toujours très solide

La Guinées breeze up est la v.2 pour les 2ans chez Tattersalls. Vendredi, le marché, sans atteindre les sommets de la Craven breeze up, où le prix moyen a dépassé les 144.000 Gns, s’est montré une nouvelle fois très solide.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, Richard O’Gorman était monté à 170.000 Gns pour s’assurer un mâle de la première production de Dawn Approach (New Approach). Whisp (Rainbow Quest), la mère du poulain, n’a pas gagné tout comme ses trois premiers produits, mais c’est une demi-sœur de trois gagnantes de Groupe qui ont toutes produit un gagnant de Groupe. Un autre étalon de première production, le sprinter Lethal Force (Dark Angel) a vu un de ses fils vendu à 170.000 Gns. Le bon a été signé par le courtier Jeremy Brummitt. Il s’agit du troisième produit de l’inédite Cool Catena (One Cool Cat), issue de la bonne souche Abdullah qui a produit entre autres les gagnants de Gr1 Proviso et Byword.

Une souche de vitesse. Au même prix, Richard Frisby a eu le dernier mot pour un mâle par Acclamation et Zibeling (Cape Cross), lauréate d’une course pour l’entraînement de Robert Collet. Le poulain est un demi-frère de La Brévière (Fastnet Rock) qui est assez proche d’ouvrir son palmarès. Zibeling est une demi-sœur de la flèche Beauty is Truth (Pivotal), gagnante de Gr3 et mère du lauréat de Gr1 The United States (Galileo) et de Hydrangea (Galileo), l’une des concurrentes en vue dans les 1.000 Guinées. Le poulain avait coûté 60.000 euros à Goffs Orby.

Cheveley Park en chasse. Kodiac (Green Desert) est un étalon bien connu pour la précocité de ses produits. Cheveley Park Stud, déjà très actif à la Craven breeze up, s’est adjugé pour 150.000 Gns un mâle demi-frère du placé de Gr3 Snoano (Nayef). La mère, White Dress (Pivotal), n’a pas couru, mais c’est une demi-sœur de la très bonne Sparkling Beam (Nayef), lauréate du Prix Chloé (Gr3) pour la casaque de George Strawbridge. Stephen Hillen a dépensé 110.000 Gns pour s’assurer une pouliche par Acclamation qui n’était pas passée en vente yearling. Elle est issue de La Reine de Pearls (Dubawi), gagnante en France sous la férule de Mikel Delzangles. La troisième mère, Cox Orange (Trempolino), a gagné le Prix du Calvados (Gr3) à Deauville et a ajouté quatre Grs3 à son C.V. après son déplacement aux États-Unis.

La formule américaine. L’achat des yearlings à Keeneland pour les revendre en Europe est une formule de plus en plus gagnante. Une pouliche par l’australien Lonhro (Octagonal) a généré un très bon profit. Achetée pour 38.000 $ par BBA Ireland, elle a été revendue pour 110.000 Gns, c’est-à-dire plus de quatre fois son prix à Keeneland. Blandford Bloodstock a signé le bon. La mère, She’s a Beauty (Storm Cat), n’avait pas réussi à trouver sa course alors qu’elle était chez Aidan O'Brien, mais elle a une très belle page de catalogue. Demi-sœur de trois lauréats de Groupe, dont Lucayan Prince (Fast Play), elle a été payée 1,1 million de dollars à Keeneland en novembre 2004. She’s a Beauty a produit trois gagnants dont une placée de Stakes.

Un profit de presque 800 %. Un retour sur investissement encore plus intéressant a été réalisé par la signature The Bloodstock Connection. Un mâle par Zebedee, qui n’avait coûté que 12.000 £ à John Hassett, a été adjugé 100.000 Gns à Cheveley Park Stud. Il s’agit du premier produit de la gagnante Tea Cup (Danehill Dancer), qui appartient à la même souche du lauréat des 2.000 Guinées Night of Thunder (Dubawi).