Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX LA BARKA (Gr2) - Westonne, premier acte

Courses / 19.05.2017

PRIX LA BARKA (Gr2) - Westonne, premier acte

AUTEUIL, SAMEDI

 

PRIX LA BARKA (Gr2)

Westonne, premier acte

À la lecture des partants du Prix La Barka (Gr2), dernière préparatoire à la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), un nom saute aux yeux : celui de Device (Poliglote). Déjà lauréat de neuf Groupes, ce qui est un vrai exploit en France, le cheval de Magalen Bryant est un authentique champion. Il possède une accélération tranchante et il s’annonce comme le grand favori de La Barka. S’il s’impose, il lancera ce qui pourrait être le grand week-end de sa mère Westonne (Mansonnien) qui, en plus d’avoir produit le favori de la Grande Course de Haies avec Device, a aussi donné celui du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), So French (Poliglote)…

 

La coalition étrangère est moins impressionnante que par les années passées, mais… Device va courir pour la première fois sur 4.300m et c’est le seul point d’interrogation qui entoure sa candidature. Au vu de sa façon de courir, la distance ne devrait pas être un problème. Alors, qui peut inquiéter Device ? La coalition étrangère compte seulement quatre représentants et ils sont moins impressionnants que les partants anglo-irlandais des années précédentes. Le plus dangereux est peut-être L’Ami Serge (King’s Theatre). Il connaît Auteuil puisqu’il y a couru six fois en début de carrière. Il va sur tous les terrains et surtout, il vient de gagner pour son essai sur 4.300m. C’était à Sandown et il devançait un certain Ptit Zig (Great Pretender), tenant du titre de la Grande Course de Haies d’Auteuil et qui doit revenir à Auteuil le 11 juin. Déjà trois fois au palmarès de ce Gr2, Willie Mullins sellera Open Eagle (Montjeu) et Shaneshill (King’s Theatre). Open Eagle est redoutable en terrain lourd, il a de la tenue et une solide classe de plat. Dernièrement, il s’est imposé dans un gros handicap et il a sa chance pour une bonne place. D’ailleurs, sur le papier, il est plus séduisant que Shaneshill, déjà nettement battu par Apple’s Jade (Saddler Maker), Vroum Vroum Mag (Voix du Nord) et Thistlecrack (Kayf Tara). Ces titres sont intéressants, mais si l’on regarde les chevaux qu’il a dominés en Irlande, il n’y a rien de transcendant. Quant à l’anglais Maximiser, c’est l’un des rares produits d’Hélissio à se produire chez nous. Il appartient à James-Dougles Gordon dont les meilleurs représentants sont entraînés en France. Il a surtout pour lui d’avoir conclu deuxième du Prix Hubert d’Aillières (L) 2016 sur le parcours de samedi.

 

Alex de Larredya doit se retrouver. Depuis son voyage en Angleterre, où il a conclu cinquième du Long Walk Hurdle (Gr1), Alex de Larredya (Crillon) tarde à se retrouver. Ses deux sorties de l’année n’ont pas été convaincantes et il doit nous rassurer. Bosseur (Coastal Path) a conclu bon troisième du Prix Léon Rambaud (Gr2). C’est un métronome qui doit encore jouer un bon rôle. Très plaisant sur les haies de Compiègne pour sa rentrée, après avoir fait ses preuves en steeple, Protekapril (Protektor) sera intéressant à voir évoluer dans ce lot et sur cette distance souvent favorable aux chevaux de steeple. Yoko (Android) est lui aussi une pendule. Il peut ambitionner de prendre une place, tout comme Champ de Bataille (Dream Well) et Capivari (Yeats), le lauréat du Prix Renaud du Vivier (Gr1) 2016.

 

LE PALMARÈS

Année         Vainqueur                            Entraîneur

2016           Un de Sceaux                       W. Mullins

2015           Ballynagour                         D. Pipe

2014           Thousand Stars                    W. Mullins

2013           Celestial Halo                      P. Nicholls

2012           Thousand Stars                    W. Mullins