PRIX LE HAAR (CLASSE 2) - Ambivalence, entre courage et immaturité

Courses / 15.05.2017

PRIX LE HAAR (CLASSE 2) - Ambivalence, entre courage et immaturité

SAINT-CLOUD, LUNDI

 

Comme lors de sa première sortie, au mois de novembre à Chantilly, Ambivalence (Invincible Spirit) a fait preuve d’immaturité. Mais comme lors de ses premiers pas, la pensionnaire d’Henri-Alex Pantall a passé le poteau en tête.

Flottante dans la ligne droite. Beauty of Love (Elusive City) a animé l’épreuve à un train régulier. La future lauréate a évolué à l’extérieur de la grande favorite, Liwanu (Excelebration), avant d’aborder la ligne droite en cinquième position. Décalée à 400m de l’arrivée par Maxime Guyon, Ambivalence a flotté. Après avoir été rappelée à l’ordre par son jockey, elle est finalement venue prendre le meilleur sur Angel Baby (Canford Cliffs). Ambivalence décroche son deuxième succès avec moins d’une longueur d’avance. Angel Baby est deuxième. Liwanu se classe troisième à un peu plus d’une longueur.

De la marge. Maxime Guyon, le jockey de la lauréate, nous a expliqué en descendant de cheval : « Lors de sa dernière sortie, elle avait gagné de bout en bout. Aujourd’hui, nous avons fait le choix de la courir cachée pendant le parcours. La pouliche a vraiment été courageuse mais aussi très verte. Je pense qu’elle a une bonne marge de progression. » Ambivalence est engagée dans le Prix d’Éventard (Classe 1, 1.600m), à Angers le 23 mai, et dans le Franz-Gunther von Gaertner-Gedachtnisrennen - Hamburger Stutenmeile (Gr3, 1.600m), le 3 juillet à Hambourg.

La sœur d’Armande. Élevée en association par Petra Bloodstock et l’écurie de Meautry, Ambivalence est une fille d’Alpine Snow (Verglas), gagnante du Prix Urban Sea (L), et mère d’Armande XX (Sea the Stars). Cette dernière s’est classée troisième du Prix de Royaumont et deuxième du Prix Allez France (Grs3). Altruiste (Diesis), la deuxième mère, a donné trois black types, dont Terrubi (Dalakhani), lauréat des Prix Maurice de Nieuil (Gr2) et de la Porte de Madrid (L). La troisième mère n’est autre que l’exceptionnelle Allegretta (Lombard), la mère d’Urban Sea (Miswaki). Dans la descendance d’Allegretta on trouve les gagnants de Gr1 et pères de lauréats à ce niveau Galileo (Sadler’s Wells), Sea the Stars (Cape Cross), King’s Best (Kingmambo), Tamayuz (Nayef) et Anabaa Blue (Anabaa).

   Danzig
  Green Desert 
   Foreign Courier
 Invincible Spirit  
   Kris
  Rafha 
   Eljazzi
AMBIVALENCE (F3)   
   Highest Honor
  Verglas 
   Rahaam
 Alpine Snow  
   Diesis
  Altruiste 
   Allegretta

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 40’’31

De 1.000m à 600m : 26’’93

De 600m à 400m : 12’’16

De 400m à 200m : 11’’55

De 200m à l’arrivée : 11’’81

Temps total : 1’42’’76