PRIX DES MARRONNIERS (MAIDEN) - Casterton ouvre son palmarès et pense à l’Australie

Courses / 14.05.2017

PRIX DES MARRONNIERS (MAIDEN) - Casterton ouvre son palmarès et pense à l’Australie

DEAUVILLE, DIMANCHE

 

Casterton (Fastnet Rock) a décroché sa première victoire, pour sa première tentative sur 2.500m, ce dimanche à Deauville, dans le Prix des Marronniers (Maiden). Le poulain restait sur trois places, sur des distances allant de 1.800 à 2.000m. Il a galopé à l’arrière-garde dans un peloton emmené par Vis-à-Vis (Dansili) et Love Love (Le Havre). Il a ensuite progressé en épaisseur pour venir sur la ligne des premiers à l’entrée de la ligne droite. Simplement sollicité aux bras par Pierre-Charles Boudot, il a passé le poteau en tête avec trois longueurs d’avance. Mont Doré (Kendargent) est deuxième, avec un peu moins d’une longueur d’avance sur Love Love.

Un stayer en devenir. Casterton a été élevé par Coolmore. Il court d’ailleurs pour Oti Management en association avec Susan Magnier. Hubie de Burgh, représentant de ce syndicat australien en Europe, nous a expliqué : « Il s’annonce comme un très bon stayer. Un jour, il sera amené à poursuivre sa carrière en Australie. Mais seulement lorsque André Fabre nous conseillera de le faire. Il a donc au moins une année supplémentaire à courir en France. Le poulain n’a que 3ans et le programme européen offre de nombreuses possibilités sur les longues distances. » Casterton est encore engagé dans le Qipco Prix du Jockey Club et dans le Juddmonte Grand Prix de Paris (Grs1).

Un syndicat très bien implanté en Europe. Comme beaucoup de syndicats australiens, Oti Management vise la Melbourne Cup et achète régulièrement en Europe. C’est notamment sous ces couleurs que courent Gailo Chop (Deportivo) et Grey Lion XX (Galileo). Hubie de Burgh a précisé : « Oti Management a environ 25 chevaux à l’entraînement en Europe, principalement en France et en Angleterre. L’objectif est de les façonner ici, avant d’aller en Australie s’ils révèlent un profil compatible avec le programme australien. Le syndicat connaît une belle réussite en France et c’est un pays dans lequel nous aimons courir. Le programme est bien construit, avec des allocations intéressantes. Nous avons acquis beaucoup de produits de Fastnet Rock chez Coolmore. Ce cheval fut un champion en Australie. Ses produits sont plus faciles à acheter en Europe, car en Australie, ils sont très recherchés. Parmi la dizaine de Fastnet Rock acquis yearling en 2015, il y avait Casterton, mais aussi Fastnet Tempest qui a bien gagné samedi à Ascot. Cette stratégie nous apporte donc beaucoup de satisfaction. Terry Henderson, le directeur d’Otil Management, souhaite prendre son temps et laisser les poulains venir en progression. Nous voyons plus loin que l’année de 3ans. »

Le propre frère de Smuggler's Cove. Casterton a été élevé en Irlande. Sa mère a gagné une course avant de produire trois gagnants, dont Smuggler's Cove (Fastnet Rock), lauréat de Listed à Dundalk et troisième des Dewhurst Stakes (Gr1). Elle était par ailleurs la propre sœur de l’étalon High Chaparral (Sadler's Wells), lauréat de dix courses dont le Derby d’Epsom et celui d’Irlande, ainsi que les Champion Stakes, le Racing Post Trophy et deux fois le Breeders' Cup Turf (Grs1). Kozana (Kris), la troisième mère, a gagné le Prix de Malleret (Gr2) et elle s’était classée deuxième du Prix du Moulin (Gr1).

   Danzig
  Danehill 
   Razyana
 Fastnet Rock  
   Royal Academy
  Piccadilly Circus 
   Gatana
CASTERTON (M3)   
   Northern Dancer
  Sadler's Wells 
   Fairy Bridge
 Chenchikova  
   Darshaan
  Kasora 
   Kozana

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’43’80

De 1.000m à 600m : 27’’94

De 600m à 400m : 12’’10

De 400m à 200m : 11’’09

De 200m à l’arrivée : 11’’68

Temps total : 2’46’’61