PRIX NIVOLET - Artemidor, une petite bombe qui de la qualité

Courses / 02.05.2017

PRIX NIVOLET - Artemidor, une petite bombe qui de la qualité

COMPIÈGNE, MARDI

 

Pouliche « explosive » aux dires de son entraîneur, Caroline de la Soudière-Niault, Artemidor (Anabaa Blue) a pris les devants dans le Prix Nivolet. Fidèle à sa tactique de prédilection, elle a déroulé devant. Entre les deux dernières haies, elle a été sous la pression d’Allez Dance (Great Pretender). Malgré une faute à l’ultime obstacle, Artemidor a su courageusement conserver le meilleur pour l’emporter d’une courte encolure devant Stormy Ireland (Motivator) qui a fini fort le long du rail extérieur. Allez Dance a conclu troisième à une courte encolure de Stormy Ireland. Caroline de la Soudière-Niault nous a déclaré : « Je pensais qu’elle n'avait pas assez de qualité pour gagner car il y avait de bonnes pouliches. Son jockey, Nathalie Desoutter, qui la découvrait, ne l’a pas brimée, elle l’a eue décontractée. C’est une pouliche qui ne se pose aucune question mais qui est comme de la nitroglycérine : il ne faut pas trop la secouer et faire en sorte qu’elle donne le meilleur d’elle-même. Ça venait mal sur la dernière haie, mais elle l’a fait. La suite s’annonce difficile car soit elle ira en steeple, mais ce n’est pas une pouliche de steeple, d’après moi, soit elle attaque les bonnes pouliches. »

La sœur de Limnoska. Artemidor a été élevée par Caroline de la Soudiere Niault et Pascal Beyer. C’est une fille d'Anabaa Blue (Anabaa) qui officie au haras de Saint-Vincent. Sa mère a gagné deux courses, sur plus de 3.000m, en plat. Au haras, elle a donné Hurkhan (Air Eminem), lauréat du Prix Univers II (Listed handicap) et Limnoska (Limnos), deuxième d’un Prix Finot (L). C’est la famille de Fortsite (Turgeon), deuxième des Prix Aguado et Rose or No à Auteuil (Ls).

Danzig
Anabaa
Balbonella
Anabaa Blue
Riverman
Allez les Trois
Allegretta
ARTEMIDOR (F3)
Polish Precedent
Polish Summer
Hunt the Sun
Polynikova
Nikos
Nikoskaia
Nénuphard