LE SPORT PAR LE TEMPS - Un week-end de grand sport à Deauville

Courses / 16.05.2017

LE SPORT PAR LE TEMPS - Un week-end de grand sport à Deauville

 

Deauville a accueilli pour la seconde année, avant qu’elles ne retournent à Longchamp, les Abu Dhabi Poules d’Essai des Poulains et des Pouliches. Deux autres Groupes se sont disputés lors de ce week-end : le The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1) et le Prix de Saint-Georges (Gr3). Un point commun : le meilleur a gagné à chaque fois !

Précieuse, une révélation sur le mile. On aurait tort de sous-estimer la performance de Précieuse (Tamayuz) dans l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Pouliches sous prétexte que les deux favorites, Via Ravenna (Raven’s Pass) et Senga XX (Blame), n’ont pas fait l’arrivée. Précieuse a gagné nettement en appliquant une stratégie qui s’est avérée la bonne dans les deux Poules : en attendant. Sur un terrain souple, la course a été très sélective. Sea of Grace (Born to Sea) et Précieuse ont commencé à progresser à 400m du poteau, chacune d’un côté de la piste : à la corde pour l’anglaise, et côté tribunes pour la française. Mais Sea of Grace n’a rien pu faire contre l’accélération fulgurante de Précieuse, qui s’impose dans le très bon temps de 1’37’’69. Elle a parcouru les 400 derniers mètres en 24’’11, ce qui est très correct sur ce type de terrain. Précieuse, qui découvrait le mile, s’est pleinement révélée sur cette distance et réalise la meilleure performance de sa carrière. Elle a sans doute une vraie aptitude au terrain souple, voire très souple, et il faut voir si elle sera capable de produire la même accélération en bon terrain. Timeform lui a attribué un rating de 117. Winter (Galileo), la lauréate des Qipco 1.000 Guinées (Gr1), est en 120p, mais Précieuse figure parmi les dix meilleures pouliches européennes, et ce n’est pas volé !

Tps brut          Écart             1200 m       Écart               L400 m           Écart             Timeform Rating

Précieuse         1'37''69           + 0,87 sec     1'13''42       + 1,35 sec       24''11                                    117

Brametot         1'36''82                                 1'12''07                              24''75              + 0,64 sec     120p

Brametot, le combattant. Sur un terrain plus roulant que le samedi, Brametot (Rajsaman) est sorti vainqueur de son combat avec Le Brivido (Siyouni) dans l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains. Comme chez les pouliches, il y a eu beaucoup de rythme, et comme chez les pouliches, les deux premiers ont patienté avant de venir chacun à une extrémité de la piste. Brametot a parcouru les 1.200 premiers mètres en 72’’04, soit 1,35 seconde plus vite que Précieuse. Les deux poulains se sont portés en tête à 400m du but, et s’en est suivi un vif combat, qui a sacré Brametot. Les 400 derniers mètres ont été couverts en 24’’75 (plus lent que les pouliches) mais le temps global, de 1’36’’82, est excellent et plus rapide que celui réalisé par Précieuse. Il est à mettre en parallèle avec les 1’36’’97 de The Gurkha l’an passé, pourtant réalisés sur un terrain plus rapide. Timeform a attribué un 120p à Brametot, contre les 126 de Churchill. Pour les Anglais, les 1.000 et 2.000 Guinées sont supérieures à nos Poules cette année.

Sobetsu très supérieure dans le Saint-Alary. Sobetsu (Dubawi) a réalisé une vraie démonstration dans le The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). La course a été emmenée par Estelle ma Belle (Air Chief Marshal) jusqu’aux 1.600m. Sobetsu galopait dans son sillage, écartée de la corde. Elle a accéléré aux 400m et n’a cessé ensuite d’accroître son avance. Elle réalise le très bon temps de 2’05’’92, en parcourant les derniers 600m en 35’’45. Elle a mis plus de deux secondes de moins que Jemayel (Lope de Vega), lauréate en 2016 sur une piste rapide et après une vive lutte face à Camprock (Myboycharlie). Si la pouliche de Godolphin est dirigée sur le Prix de Diane Longines, elle en sera la grande favorite. Elle a tout : tenue, vitesse, maniabilité…

Un très grand Signs of Blessing. Pour sa rentrée, et sous 62 kilos, Signs of Blessing (Invincible Spirit) a été très impressionnant dans le Prix de Saint-Georges (Gr3). Il a même réalisé la meilleure performance de sa carrière, sans attendre personne, et en ne cessant d’accélérer. Il laisse Profitable (Invincible Spirit), le gagnant des King’s Stand Stakes (Gr1) 2016, à deux longueurs, alors qu’il lui rendait 5 kilos ! Il parcourt les 1.000m en 57’’34, et les derniers 400m en 22’’70. Il risque de faire très mal aux anglais dans les King’s Stand Stakes.