THE NHK MILE CUP (GR1) - Aérolithe, au masculin féminin

International / 07.05.2017

THE NHK MILE CUP (GR1) - Aérolithe, au masculin féminin

TOKYO (JP), DIMANCHE

 

On a enfin découvert la formule magique pour gagner des grandes courses. Il suffit de donner à une femelle le nom d’un mâle et d'attendre le succès. Vendredi à Churchill Downs, Abel Tasman (Quality Road) a remporté les Longines Kentucky Oaks (Gr1), mettant à l’honneur le navigateur et explorateur hollandais qui a donné son nom à la Tasmanie. Quelques heures avant le succès de Pamplemousse (Siyouni), un mâle d’après le Larousse mais une femelle aux courses, dans le Prix du Pont-Neuf (L), une autre pouliche au nom masculin a devancé les garçons dans la NHK Mile Cup (Gr1), la course plus importante pour les milers de 3ans au Japon.

Elle s’appelle Aerolithe (Kurofune), une météorite composée de silicate qui est du genre masculin en français, et elle a gagné en très bonne pouliche en devançant une autre femelle nommée Rieno Tesoro (Speightstown), qui cache une faute d’orthographe. En espagnol Reino Tesoro c’est le trésor du roi…  Mais il est encore plus intéressant de souligner que la mère de la bonne Aérolithe est Asterix (Neo Universe), issue d’Isle de France (Nureyev).