THE PRESIDENT OF THE UAE CUP - COUPE D’EUROPE DES CHEVAUX ARABES (Gr. I PA) - MURAAQIB DANS LE PREMIER GROUPE I DE LA SAISON FRANÇAISE

12.05.2017

THE PRESIDENT OF THE UAE CUP - COUPE D’EUROPE DES CHEVAUX ARABES (Gr. I PA) - MURAAQIB DANS LE PREMIER GROUPE I DE LA SAISON FRANÇAISE

DEAUVILLE (FR), 14 mai 2017

 

Le premier Groupe I PA de la saison en France se dispute ce dimanche 14 mai, à Deauville, lors du grand week-end des Poules d'Essai. La Coupe d'Europe des Chevaux Arabes fait désormais partie intégrante de The President of the UAE Cup, une série de courses internationales destinées à promouvoir le pur-sang arabe. Cette association est née d’un nouveau partenariat signé en mars dernier entre France Galop, Arqana, l’Afac et l’Abu Dhabi Sports Council. Cette course enregistre à son palmarès la victoire de champions comme Al Dahma, Al Mamun Monlau ou, plus récemment, Al Mourtajez. Parmi les chevaux au départ cette année, le “Rohaut” Muraaqib attire tous les regards.

Un retour attendu

Lauréat de quatre de ses cinq sorties publiques, Muraaqib (Munjiz) est un « champion ». C'est ainsi qu'en parle son entraîneur, François Rohaut. Il est vrai qu'il a remporté avec désinvolture les Shadwell Dubai International Stakes (Gr. I PA) à Newbury, l'été dernier. Mais depuis, il n'a pas été revu en compétition. « À ce jour, Muraaqib n’a encore jamais lutté », avait alors indiqué son mentor.

Les deux “Fourcy” en lice

Thomas Fourcy peut compter sur deux éléments de choix. Khataab (Amer) est en plein progrès. Il vient de s’imposer avec autorité dans la Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup - Prix Carthage-Hannibal (Gr. II PA), et n’avait encore jamais gagné avec autant de marge. Thomas Fourcy soulignait : « Par le passé, j'ai eu quelques difficultés à l’avoir vraiment en forme. À présent, il semble être vraiment très bien. » Al Mouwaffak (Azadi) n’a pas couru de toute la saison dernière. Meilleur poulain français en 2014, il n’avait pas démérité il y a deux ans dans la Qatar Arabian World Cup (Gr. I PA). Ce sera pour lui un grand retour à la compétition mais c’est un sujet que Thomas Fourcy a toujours estimé.

Mehdaaf Athbah en progression

Grand espoir de Philippe Sogorb, Mehdaaf Athbah (Amer) vient de s’incliner pour sa rentrée face à Khataab sur la piste toulousaine. Nul doute que son entraîneur va prendre son temps pour l’amener en progression sur la saison, avec en point de mire le Groupe I PA du jour de l’Arc.

Le lauréat du Derby anglais

Lightning Bolt (Munjiz), vainqueur de The President of the UAE Cup - UK Arabian Derby (Gr. I PA) l’an passé, sera au départ. Même s'il avait profité des facéties de Tayf pour remporter cette épreuve, il n'en est pas moins un cheval estimé par son entraîneur, Karin van den Bos. Cette dernière avait commenté, après la course : « Je sais que c’est un très bon cheval, même s’il est encore immature. J'ai reçu des propositions d'achat, mais j’ai dit non. J’irai sur la World Cup le jour de l’Arc ». L'objectif est annoncé, il sera très intéressant à suivre pour sa rentrée.

Prada T, deux ans après sa victoire

Vainqueur de cette épreuve en 2015, Prada T (Djendel) n’a jamais vraiment pu répéter depuis. Deux fois deuxième des Qatar International Stakes (Gr. I PA) de Goodwood, elle a été battue dans cette épreuve l'an passé par le crack Al Mourtajez. Pour sa rentrée cette année, la pensionnaire de Gérard Zoetelief a pris la quatrième place du Prix Carthage-Hannibal (Gr. III PA) remporté par Khataab.

LE PALMARÈS DEPUIS 2009

Année Lauréat (S/A)                  Temps      Entraîneur       Propriétaire

2016   Al Mourtajez (M6)           2’12’51     T. Fourcy          Al Shaqab

2015   Prada T (F4)                     2’15’’27   G. Zoetelief      G. Zoetelief

2014   Djet Taouy (M5)              2’22’76     J.-F. Bernard     Écuries Royales Oman

2013   Al Mamun Monlau (M5)  2’21’’62   J.-F. Bernard     S.E. le cheikh Joan bin Hamad Al Thani

2012   Damis (M7)                      2’17’’60   A. de Mieulle    S.A. le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani

2011   Raqiyah (F5)                    2’13’’30   A. de Mieulle    S.A. le cheikh Abdullah Khalifa Al Thani

2010   Raqiyah (F4)                    2'13''90     A. de Mieulle    S.A. le cheikh Abdullah Khalifa Al Thani

2009   Al Dahma (F7)                 2’19’’60   A. de Mieulle    S.A. le cheikh Abdullah Khalifa Al Thani

 

Un partenariat inédit

La signature de ce nouveau partenariat avec l’Abu Dhabi Sports Council permet à la Coupe d’Europe des Chevaux Arabes d’intégrer la prestigieuse série de courses internationales de The President of the UAE Cup et de voir son allocation passer de 30 000 euros à 100 000 euros. Elle devient ainsi une des courses pour les pur-sang arabes de 4 ans et plus les mieux dotées d’Europe.

Faisal Al Rahmani, représentant d'Abu Dhabi Sports Council, a déclaré : « Abu Dhabi possède une longue histoire de partenariat avec les courses françaises, puisque c’est en France que s’est déroulée la première épreuve de The President of the UAE Cup, en 1994, il y a désormais vingt-trois ans. Depuis cette époque, ce programme s’est développé dans toute l’Europe et jusqu’aux États-Unis, avec des courses qui ont eu lieu dans le cadre de la Breeders’ Cup, le jour des King George, du Prix du Jockey Club, des Irish Guineas, du Derby russe, etc. Ces épreuves offrent des allocations parmi les plus élevées pour les courses de pur-sang arabes et contribuent à soutenir les éleveurs, propriétaires et entraîneurs de ces chevaux. Nous sommes très heureux de compter désormais une étape dans le cadre d’une réunion aussi prestigieuse que celle des Poules d’Essai, et d’étendre ce partenariat à Arqana, agence avec laquelle nous entretenons de très bonnes relations à travers les ventes de pur-sang arabes. »

Yves Plantin, président de l’Afac, a commenté : « Je remercie vivement l’Abu Dhabi Sports Council pour son soutien qui permet une nouvelle fois à une réunion de galop prestigieuse d’accueillir une belle épreuve pour les pur-sang arabes. Je suis un fervent défenseur de ce type de synergies, qui ont à mon sens largement contribué à faire découvrir les courses de pur-sang à de nombreux éleveurs et propriétaires qui avaient démarré dans le pur-sang arabe et vice-versa »