CHEIKHA FATIMA BINT MUBARAK WORLD CHAMPIONSHIP (IFAHR)

19.06.2017

CHEIKHA FATIMA BINT MUBARAK WORLD CHAMPIONSHIP (IFAHR)

La Hongroise Alexandra Bihari, absente du Festival depuis deux ans suite à un problème au sein de sa Fédération, a remporté une manche du Cheikha Fatima bint Mubarak Apprentice World Championship (Ifahr). La fédération hongroise ayant réintégré le Festival et la Fédération Internationale des écoles d’apprentis jockeys (Ifhar) il y a peu, elle a pu se mettre en selle sur Loskhar (Muqatil Al Khalidiah) et remporter l’épreuve dotée de 29 700 euros.

« C’est comme une renaissance pour moi, a déclaré Alexandra Bihari. Mon cheval était un peu regardant avant de se canaliser grâce au rythme régulier de l’épreuve. Cette victoire est un grand moment dans ma carrière ». Il s'agit de sa 26e victoire en 301 sorties. Elle décroche ainsi son ticket pour la finale de cette compétition, qui aura lieu en novembre à Abu Dhabi.

Associée à Sedilesu (Gonare), l’Italienne Giulia Coccia a profité d’une invitation tardive pour s’illustrer dans une manche du Cheikha Fatima bint Mubarak Ladies World Championship (Ifahr). C’est à l’issue d’une belle fin de course que la cavalière italienne a pu s’emparer de l’épreuve dotée de 24 200 euros. Elle a devancé d’une longueur sa compatriote, Debora Fioretti, associée à Tabasco (Bonorvesu) tandis que l’Irlandaise Jeannie Cook monte sur la dernière marche du podium avec Triade (Caligola). La Française Mélanie Plat a pris la cinquième place, en selle sur Fedayn (Caligola). « J’ai été appelée à la dernière minute et je suis heureuse de me qualifier pour la finale de ce championnat qui fait partie des grands moments de la saison hippique. J’espère pouvoir y porter haut les couleurs de mon pays », a commenté Giulia Coccia.