Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les modalités de l’accord de courses qualificatives entre France Galop et la Japan Racing Association

Courses / 03.06.2017

Les modalités de l’accord de courses qualificatives entre France Galop et la Japan Racing Association

Les modalités de l’accord de courses qualificatives entre France Galop et la Japan Racing Association

« Grâce à un nouvel accord, France Galop et la Japan Racing Association (JRA) sont heureux d’annoncer que deux courses de Groupe 1 programmées sur l’hippodrome de Tokyo pour les milers sont désormais qualificatives pour le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard — Jacques Le Marois (Gr1), dimanche 13 août 2017 à Deauville.

Ainsi, les trois premières pouliches du Victoria Mile (Gr1), qui s’est couru le 14 mai dernier à Tokyo, et les trois premiers chevaux du prochain Yasuda Kinen (Gr1), qui se disputera le dimanche 4 juin prochain, seront automatiquement qualifiés pour le prochain Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard — Jacques Le Marois, programmé pendant le Meeting de Deauville Lucien Barrière.

Promouvoir les courses françaises. Cette initiative traduit la volonté de France Galop de promouvoir à l’international les meilleures courses françaises, dont le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard — Jacques Le Marois. Cette épreuve pour chevaux de 3ans et plus est régulièrement le meilleur Groupe 1 sur la distance du mile en Europe selon les ratings internationaux. Cette course a rejoint cette année le circuit des EpiqE Series, le championnat réunissant les quatorze plus belles courses françaises.

Un bonus pour les chevaux entraînés au Japon, mais aussi en France. Remporté en 1998 par le japonais Taiki Shuttle, le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard — Jacques Le Marois est de nature à attirer les meilleurs milers japonais. En effet, il n’existe pas de Groupe 1 sur le mile durant l’été au Japon. De plus, remporter ce Groupe 1 à Deauville ouvre la possibilité de décrocher un bonus significatif de 175.000 à 700.000 $ si le cheval se classe ensuite parmi les trois premiers du Mile Championship (Gr1), mi-novembre, à Kyoto. Ce bonus est ouvert à tous les chevaux entraînés au Japon, mais aussi en France. »

Les réactions. Olivier Delloye, Directeur Général de France Galop, a déclaré : « Nous sommes heureux de renforcer les liens entre la JRA et France Galop à travers cette opération. La France est toujours très honorée d’accueillir des partants japonais dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et de voir des chevaux japonais réussir sur notre sol, comme l’a fait A Shin Hikari l’an dernier dans le Prix d’Ispahan. Il y a quelques années, cela avait été un vrai événement de voir Taiki Shuttle, un cheval entraîné au Japon, s’imposer dans le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard – Jacques Le Marois. Vingt ans plus tard, cette course est toujours au top niveau dans les ratings internationaux. Le palmarès de ce Groupe 1 compte les noms de grands champions comme Miesque, Goldikova, Dubawi ou Makfi et, régulièrement, les leaders de chaque génération viennent se tester dans le Prix Jacques Le Marois afin d’enrichir leur carte de visite pour leur future carrière d’étalon. Nous serions ravis que le rayonnement international de cette épreuve s’agrandisse encore avec un ou plusieurs chevaux japonais au départ cette année. »

Masayuki Goto, PDG de la JRA, a déclaré : « Je suis heureux d’annoncer que les trois premiers du Victoria Mile et du Yasuda Kinen seront automatiquement qualifiés pour le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard — Jacques Le Marois. Ce dernier, couru en ligne droite, est l’une des épreuves les plus prestigieuses au monde. Je me souviens qu’en 1986, Gallop Dyna avait été le premier cheval entraîné au Japon à courir cette course qui a ensuite été remportée en 1998 par Taiki Shuttle. Ces deux chevaux ont participé au Jacques Le Marois après avoir remporté le Yasuda Kinen et je pense que ce nouveau partenariat entre les deux courses est tout à fait naturel. Je suis heureux de voir qu’il existe des liens forts entre la France et le Japon et j’espère que le partenariat entre nos deux pays se renforcera encore à l’avenir. »