PRIX BELLE ISLE - Ballywood avec autorité

Courses / 19.06.2017

PRIX BELLE ISLE - Ballywood avec autorité

CLAIREFONTAINE, LUNDI

 

Après avoir ouvert facilement son palmarès sur les haies de Dieppe, Ballywood (Ballingarry) a confirmé à l’étage supérieur en s’imposant dans le Prix Belle Isle, ce lundi à Clairefontaine. Le poulain de l’écurie Lafeu a galopé en deuxième position derrière l’animateur détaché, Equemauville (Saint des Saints). Il a suivi facilement avant de prendre la tête à l’entrée de la ligne droite. Sur le plat, il a bien prolongé son effort et n’a pas été inquiété par la bonne fin de course de Signifiant (Saint des Saints), lequel avait gagné du terrain en face. Equemauville a conclu troisième. Entraîneur de Ballywood, François Nicolle a déclaré au micro d’Equidia : « Nous craignions la forte chaleur aujourd’hui, d’autant qu’il courait rapproché, mais il a fait un canter durant toute l'épreuve. Il progresse de course en course et sera très bien à l'avenir. Il va maintenant partir en vacances, on le reverra à l’automne. Il pourra faire Auteuil comme Compiègne et sera mieux en steeple. »

De ce Prix Belle Isle, il faudra reprendre le frère de Sainte Turgeon (Turgeon), Seigneur Zeus (Vision d’État), qui a fait quelques fautes dans le parcours. Il semblait devoir lutter pour les premières places à la sortie du tournant final, mais il a subitement perdu son action dans la ligne droite et a fini dernier, quasiment arrêté. Sa course est trop mauvaise pour être exacte.

Une bonne famille d’obstacle. Élevé par l’écurie Lafeu, Ballywood est un fils de Ballingarry, étalon au haras du Grand Chesnaie, et de Miss Hollywood (True Brave), une jument inédite. C’est le frère de deux gagnants en obstacle. Senza Problemi (Art Français), deuxième mère de Ballywood, a gagné sur les haies. Elle a produit Mercelin (Passing Sale), vainqueur du Prix Camille Duboscq (L), et Mercelino (Passing Sale), lui aussi lauréat du Camille Duboscq et de la version cagnoise, le Prix André Masséna (L). Il s’agit de la souche de Mollicone Junior (Matahawk), de l’étalon Corri Piano et de Tutto Va Bene (Pampabird), développée par Vincenzo Esposito.

   Northern Dancer
  Sadler’s Wells 
   Fairy Bridge
 Ballingarry  
   Desert Wine
  Flamenco Wave 
   Armada Way
BALLYWOOD (H3)   
   Dancing Brave
  True Brave 
   True Lady
 Miss Hollywood  
   Art Français
  Senza Problemi 
   Taalamt