Prix de Diane Longines - Réactions des différents entourages - Sistercharlie, une fin de course décoiffante

Courses / 18.06.2017

Prix de Diane Longines - Réactions des différents entourages - Sistercharlie, une fin de course décoiffante

 

Sistercharlie (Myboycharlie) conclut à une longueur de la lauréate. Elle n’a pas eu de chance dans le dernier tournant, se retrouvant derrière Rhododendron (Galileo), que Ryan Moore a arrêté suite à une grosse hémorragie pulmonaire, puis dans la ligne droite, où elle a dû slalomer pour pouvoir placer sa pointe, puis être reprise quand ses adversaires étaient lancées. Une fois rééquilibrée, elle a refait énormément de terrain pour échouer à la deuxième place. Elle devance Terrakova XX (Galileo), troisième, d’un nez. Avec quelques mètres de plus, elle aurait pu inquiéter Senga... Son entraîneur, Henri-Alex Pantall, forcément déçu, a déclaré : « Dans la ligne droite, elle n’a pas eu le passage et a été obligée de slalomer tandis que dans le tournant, elle était derrière la jument qui a saigné. Nous avons quelques regrets vu la façon dont elle a terminé. Mais ce sont les courses. »

Sistercharlie va maintenant prendre la direction des États-Unis pour poursuivre sa carrière sous la casaque de White Birch Farm et l’entraînement de Chad Brown. Elle quitte la France mardi soir et doit courir les Belmont Oaks (Gr1), en juillet.

Terrakova, troisième comme sa mère !

Terrakova (Galileo) a fait aussi bien que sa mère, Goldikova XX (Anabaa), en finissant troisième du Prix de Diane Longines. La grande championne des Wertheimer & Frère avait occupé la même place au passage du poteau lors de l’édition 2008. Terrakova n’est pas très bien partie et son jockey, Maxime Guyon, a dû l’accompagner aux bras pour éviter de perdre trop de terrain durant les premiers mètres de course. Ensuite, Terrakova a évolué dans la seconde moitié du peloton. Un peu allante dans le tournant final, elle s’est rapprochée à l’entrée de la ligne droite et a bien poursuivi son effort. Dans les 200 derniers mètres, elle n’a pu suivre Senga, mais a été courageuse pour revenir prendre l’ascendant sur Shutter Speed (Dansili) avant de finalement s’incliner face à Sistercharlie pour la deuxième place. Quelques minutes après le retour de Terrakova au rond de présentation, son entraîneur, Freddy Head, nous a déclaré : « Terrakova court très bien. Elle a fait une course formidable, mais quand ils ont démarré, elle a été prise de vitesse. Elle a pris des coups et n'a pas pu suivre en partant, de ce fait elle n'a pu être montée plus près. Malgré cela, elle a fait une bonne course. De plus, ce n'est que sa troisième sortie et c'est donc prometteur. Elle devrait pouvoir aller sur plus long. »

 

100m de trop pour Shutter Speed

Shutter Speed (Dansili) s’est classée quatrième de ce Prix de Diane Longines, sur un bon terrain qu’elle affectionne. Elle a galopé en épaisseur du peloton, non loin de la tête. Une fois actionnée, elle s’est retrouvée à la lutte et a fait illusion pour la victoire. Changeant de jambes aux abords du poteau, la pouliche a accéléré de nouveau et a penché sur sa droite, venant prendre l’appui du rail. Son entraîneur, John Gosden, nous a dit : « Elle a couru une superbe épreuve, je ne lui cherche aucune excuse. Elle s’est sortie de sa stalle de départ tout à l’extérieur du mieux qu’elle pouvait. J’ai trouvé que Frankie Dettori l’avait très bien montée. Elle est venue à un moment comme si elle allait gagner et la lauréate est venue et a résisté jusqu’au bout. Son jockey dit qu’elle replace un dernier coup de reins à la fin. Deux mille mètres est la distance parfaite pour elle, ici elle avait 100 petits mètres en trop, et de tout manière la lauréate était simplement meilleure. » Le Prix de Diane Longines était effectivement un objectif pour Shutter Speed après avoir remporté les Musidora Stakes (Gr3) à York. Pour sa rentrée, elle avait battu Enable (Nathaniel), lauréate des Oaks (Gr1) à Epsom.

Turf Laurel, une maiden qui galope !

Turf Laurel (Footstepsinthesand) était encore maiden au départ du Prix de Diane. La représentante de Takaya Shimakawa a été placée à l’arrière-garde durant le parcours. Encore avant-dernière dans le dernier tournant, elle a amorcé son effort final dans la ligne droite, tout à l’extérieur. Elle produit une belle accélération, étant pendant longtemps à la lutte avec Terrakova. Son entraîneur, Satoshi Kobayashi, s’est exprimé au sujet de cette belle cinquième place : « Elle a réalisé une très belle performance. C'est quand même le Prix de Diane et elle a montré sa qualité contre de très bons chevaux. Je suis très content. Mon équipe a fait du bon travail et je remercie le client qui me l'a confiée. Elle est assez allante et la course rapide aujourd'hui l'a avantagée. Elle a réalisé une ligne droite incroyable, mais je ne pense pas la rallonger. Concernant ses prochaines sorties, je veux voir comment elle récupère d’abord avant d’y réfléchir. »

 

Un Diane à rebondissements

Ce Prix de Diane a été une course à rebondissements. Rhododendron (Galileo) a dû être arrêtée subitement dans le tournant par son jockey, Ryan Moore. Elle a été victime d’une grosse hémorragie pulmonaire. Quelques heures après la course, la pouliche avait l’air d’avoir récupéré aux écuries. Trois cents mètres plus loin, c’est Onthemoonagain (Cape Cross) qui a trébuché, en touchant la pouliche qui se trouvait devant elle. Onthemoonagain et Christophe Soumillon ne se sont pas blessés. Mais ce dernier a été remplacé pour le reste de la réunion.