Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE LORMOY (Maiden) - Milk Man, un américain dans le souple

Courses / 03.06.2017

PRIX DE LORMOY (Maiden) - Milk Man, un américain dans le souple

PRIX DE LORMOY (Maiden)

Milk Man, un américain dans le souple

Milk Man (Kitten’s Joy) n’a pas tremblé dans le Prix de Lormoy (Maiden). La course a eu un déroulement assez particulier, le peloton se scindant en trois files indiennes en face. Milk Man a mené celui de l’extérieur et, à l’entrée de la ligne droite, il a placé un net démarrage. Le poulain a dit adieu à ses adversaires et a filé vers un net succès, devançant Devamani (Dubawi), le frère de Dariyan (Shamardal), par quatre longueurs et demie. Purple King (Lope de Vega) est troisième à une longueur trois-quarts.

Après la course, il y a cependant eu une certaine incompréhension. En plongeant à la corde, Devamani a beaucoup gêné Palpitator (Motivator), Olivier Peslier devant tout reprendre et frôlant la chute ou l’atterrissage sur la lice, pour finalement finir sixième (à une longueur du quatrième et à une courte encolure du cinquième). Il est pour le moins étonnant qu’il n’y ait pas eu une enquête ouverte d’office par les commissaires sur cette gêne flagrante et il aura fallu une réclamation d’Olivier Peslier pour que ce cas soit étudié. L’arrivée a été maintenue, ce qui est contestable, et Christophe Soumillon s’en sort finalement avec « une amende de 150  pour ne pas avoir conservé sa trajectoire » (communiqué France Galop).

Un poulain pour aller sur plus long. Pour sa première sortie sur le gazon, Milk Man a signé une promenade de santé. Le représentant de l’écurie Wertheimer & Frère avait couru auparavant à quatre reprises sur la P.S.F., pour une deuxième place, deux troisièmes places et une quatrième place. Ce choix venait notamment de ses origines 100 % américaines, car étant fils de Kitten’s Joy et d’une jument américaine achetée 740.000 $ par l’écurie Wertheimer & frère à Keeneland. Cela ne prédisposait pas d’une capacité à aller dans le terrain souple, même si on sait que les produits de Kitten’s Joy sont capables de bien faire sur ce type de piste. C’est par exemple le cas d’un Hawkbill (Kitten’s Joy), meilleur en terrain souple.

Carlos Laffon-Parias, son entraîneur, nous a dit : « Jusqu’à aujourd’hui, il a toujours couru sur le sable étant donné qu’il a des origines américaines du côté paternel et maternel. Quand j’ai vu la pluie arriver, c’était un vrai point d’interrogation. J’ignorais si cela allait le gêner ou pas. C’est un poulain qu’il faut laisser aller et j’ai dit à son jockey de ne pas insister si cela n’allait pas dans le terrain, mais il s’en est très bien sorti. Il montre aujourd’hui qu’il pourra aller sur plus long et il devrait aller sur 2.400m désormais. Il vient de remporter son maiden et pourrait viser une Listed, ou aller sur Vichy. »

Une mère achetée 740.000 $ à Keeneland. Élevé par l’écurie Wertheimer & Frère, Milk Man est un fils de Kitten’s Joy, l’étalon de Ramsay Farm, et de Meetor Miracle (Twining), achetée 740.000 $ en 2005 par l’écurie Wertheimer & Frère à Keeneland. Gagnante de Stakes aux États-Unis, elle a déjà donné le gagnant de Gr2 Meteore (Pulpit), qui était entraîné par Richard Mandella.

Meteor Miracle est une fille de Northern Meteor (Northern Dancer), gagnante des California Oaks. Au haras, elle a donné A Phenomenon (Tentam), gagnant des Vosburgh Stakes (Gr1), et Seattle Meteor (Seattle Slew), gagnant des Spinaway Stakes (Gr1). Il s’agit de la famille de Pleasant Stage (Pleasant Colony), gagnante d’un Breeders’ Cup Juvenile Fillies (Gr1).

Sadler’s Wells

El Prado

Lady Capulet

Kitten’s Joy

Lear Fan

Kitten’s First

That’s my Hon

MILK MAN (M3)

Forty Niner

Twining

Courtly Dee

Meteor Miracle

Northern Dancer

Northern Meteor

Patelin