Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DU GROS-CHÊNE (Gr2) - Aladdine face aux trois derniers lauréats

Courses / 03.06.2017

PRIX DU GROS-CHÊNE (Gr2) - Aladdine face aux trois derniers lauréats

PRIX DU GROS-CHÊNE (Gr2)

Aladdine face aux trois derniers lauréats

Aladdine (Naaqoos) reste sur une très facile victoire dans le Prix Texanita (Gr3), le 11 mai à Maisons-Laffitte. Les lignes plaident en sa faveur. Lors de sa rentrée, dans une Classe 1 sur 1.200m en ligne droite, elle a été battue de moins d’une longueur par Le Brivido (Siyouni), futur proche deuxième de l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Aladdine va tenter d’imiter Wizz Kid (Whipper), la dernière femelle de 3ans à avoir remporté le Prix du Gros-Chêne (Gr2), en 2011. Face à elle se dresse une concurrence très expérimentée sur le sprint.

Les trois derniers gagnants au départ. Rangali (Namid) est le dernier 3ans à avoir gagné l’épreuve. C’était en 2014. Le représentant d’Henri-Alex Pantall, qui court désormais sous l’entraînement de Didier Guillemin, a connu des hauts et des bas. Le meilleur, ce sont deux deuxièmes places dans le Qatar Prix de l'Abbaye de Longchamp (Gr1). Le moins bien, ce sont ses deux dernières sorties qui se sont soldées par des cinquièmes places. Muthmir (Invincible Spirit) a gagné le Prix du Gros-Chêne en 2015. Expérimenté, ce concurrent n’a pas retrouvé ce niveau de performance. Son Cesio (Zafeen) est le tenant du titre du Prix du Gros-Chêne. Il a effectué une bonne rentrée, en se classant bon et proche quatrième du Prix de Saint-Georges (Gr3).

La ligne du Prix de Saint-Georges. Son Cesio était ce jour-là dominé par Finsbury Square (Siyouni), qui signait sa troisième sortie de la saison 2017, et l’une des meilleures performances de sa carrière. Le pensionnaire de Fabrice Chappet s’est visiblement bien remis de sa mésaventure à Meydan. Il est très dépendant du parcours que Christophe Soumillon pourra lui donner. Quatre autres concurrents du Prix du Gros-Chêne ont pris part au Prix de Saint-Georges 2017 : Son Cesio (4e), Rangali (5e), Largent du Bonheur (6e) et Love Spirit (7e).

L’Europe du sprint. Cinq pays d’entraînement seront représentés ce dimanche au départ de ce sprint. Chez les anglais, outre Muthmir, il faut citer la candidature de Willytheconqueror (Kodiac). Il reste sur une troisième place dans les Sole Power Sprint Stakes (L) d’Acapulco (Scat Daddy) au Curragh, après avoir été nettement battu par Muthmir pour sa rentrée à Bath. Hit the Bid (Exceed and Excel) est entraîné en Irlande. Lauréat d’un Gr3 à 2ans au Curragh, il n’a pas pris part à l’arrivée de ses quatre autres sorties. L’italien Plusquemavie (Kheleyf) n’a couru qu’une seule fois en France, sa seule tentative hors d’Italie. C’était en 2016, dans le Prix de Ris-Orangis (Gr3) où il était nettement dominé par Finsbury Square et Love Spirit. L’allemand Daring Match (Call me Big) a lui aussi été dominé par ces deux concurrents en 2016, dans le Prix de Seine-et-Oise (Gr3) de The Right Man (Lope de Vega). Il s’agit de sa dernière sortie hors d’Allemagne.