PRIX OUROUR - JOUDH, LE SÉRIEUX A FAIT LA DIFFÉRENCE

19.06.2017

PRIX OUROUR - JOUDH, LE SÉRIEUX A FAIT LA DIFFÉRENCE

TOULOUSE (FR), 19 juin 2017

Listed - 3 ans - 1 600 m - 20 000 €

Joudh (Mahabb) s’est imposée dans le Prix Ourour (Listed PA) à Toulouse. La pouliche de Yas Horse Racing Management a voyagé dans le sillage de l’animatrice, Mabrouca (Mahabb). Dans la ligne droite, Joudh a plongé le long du rail et a pris l’avantage de trois quarts de longueur sur Al Moujjalli (Akim de Ducor). À l’extérieur, Somoud (Munjiz) a plafonné pour finir et prendre la troisième place de l’épreuve. Le trio de tête a laissé le reste du peloton à douze longueurs. Rallongée aujourd’hui sur 1 600 mètres, Joudh restait sur une victoire pour ses débuts à Bordeaux-Le Bouscat, en remportant de belle manière le Prix Djelfor, sur 1 400 mètres.

Vers la Qatar Coupe de France

Martial Boisseuil, manager de Yas Horse Racing Management, nous a déclaré : « Joudh est complètement différente de sa sœur, Mabrooka. Cette dernière était très allante tandis que la première en fait le minimum. Elles ont une qualité équivalente, même si Joudh a encore des preuves à faire, de même qu’elle ne gagnera jamais de loin comme Mabrooka, qui transperçait le peloton. Joudh a surtout un joli coup de reins et devrait avoir plus de tenue que sa sœur. Elle vient quand même de battre les mâles, notamment un de Thomas Fourcy qui me semble bien armé dans cette catégorie.  Sans incidents, elle devrait courir la Qatar Coupe de France (Gr. I PA), le 23 juin prochain à Chantilly. Il faut essayer. »

La propre sœur de Mabrooka

Joudh est la propre sœur de la très bonne Mabrooka, qui s’est notamment imposée dans la Qatar Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr. I PA). Leur sœur, Rakha, est lauréate du Liwa Oasis (Gr. I PA) et du French Arabian Breeders’ Challenge - Pouliches en 2011. Leur mère, Shamayl (Kesberoy), a également produit Baraaqa (Sire d’Albret), deuxième du Qatar French Arabian Breeders’ Challenge -  Pouliches (Gr. I PA) de Kiss de Ghazal, en 2010. Kâline du Loup (Djoura Tu), la deuxième mère, a produit Câlin de Louve (Djelfor) qui a gagné l'Arabian Jockey Club Derby et les Arabian Cup Stakes (Grs1). Cette branche de la souche Nevada II (Djanor) provient de l’élevage de Jean-Marc Saphores, chez qui elle a donné Chéri Bibi (Baroud III).

   Tidjani
  Tahar de Candelon 
   Pehrxylla Ibn Xelio
 Mahabb  
   Jaf Orphatyn
  Joyzell 
   YAlmond Joy
JOUDH (F3)   
   Saint Laurent
  Kesberoy 
   Keïba
 Shamayl  
   Djoura Tu
  Kâline du Loup 
   Nivada