PRIX URBAN SEA - FONDS EUROPÉEN DE L’ÉLEVAGE (L) - Game Theory, la patronne est de retour

Courses / 18.06.2017

PRIX URBAN SEA - FONDS EUROPÉEN DE L’ÉLEVAGE (L) - Game Theory, la patronne est de retour

LE LION-D’ANGERS, DIMANCHE

 

Game Theory (Aussie Rules) est la patronne du Lion-d’Angers. La pensionnaire de Nicolas Clément avait couru sept fois sans gagner après son succès dans le Prix Urban Sea (L) 2016, tout en faisant sa valeur. Elle avait fait sa rentrée à Chantilly, sur le mile, et cette sortie a lui permis d’arriver au top pour son objectif. Sébastien Maillot l’a positionnée à la hanche de l’anglaise Capricious Cantor (Cape Cross) qui a assuré un train régulier. De cette place – dite celle du mort au trot – Game Theory a développé sa belle progression et dans les 200 derniers mètres, elle a fait la différence assez aisément. Capricious Cantor a atteint son objectif, c’est-à-dire prendre du black type, tout comme Madiva (Aussie Rules) qui a bien terminé. La favorite, Via Firenze (Dansili), est venue en pleine piste mais a trouvé des adversaires capables de redémarrer.

 

La grande souche d’Anna Paola. Game Theory, présentée par le Cadran et achetée à Arqana pour 60.000 € par Nicolas Clément et Tina Rau, en octobre, est le meilleur produit de sa mère Atullia (Tertullian), placée de black type en Allemange. La deuxième mère, A Prisa (Royal Solo), a donné quatre gagnants et c’est une propre sœur d’Anna Victoria, lauréate de Listed et placée de Gr3 en Allemagne. La troisième mère, A Priori (Prince Ippi), a produit huit gagnants, dont quatre qui se sont illustrés au niveau Stakes. Il s’agit de la grande souche d’Anna Paola, une propre sœur d’A Priori, qui est dans les pedigrees, entre autres, d'Helmet, d'Épaulette et de National Defense.

Atullia a un 2ans hongre par So you Think.