QATAR DERBY DES PUR-SANG ARABES DE 4ANS (GR1 PA) - Nafees offre un premier Gr1 à Charles Gourdain

18.06.2017

QATAR DERBY DES PUR-SANG ARABES DE 4ANS (GR1 PA) - Nafees offre un premier Gr1 à Charles Gourdain

CHANTILLY, DIMANCHE

 

Monté en position d’attente par Olivier Peslier, Nafees (Azadi) est venu régler Ahzar (Munjiz) dans les derniers mètres de ce Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans (Gr1 PA). Il signe ainsi une quatrième victoire successive et permet aux Écuries Royales d’Oman de conserver leur titre dans cette épreuve, un an après Alsaker (Af Albahar). Bandar (Munjiz) confirme sa récente bonne prestation dans le Prix Dormane (Gr3 PA) et se classe troisième à deux longueurs.

Peut-être l’Angleterre. Nafees a réalisé une démonstration de force dans le Prix Dormane (Gr3 PA), en dominant très facilement plusieurs concurrents de ce dimanche, après avoir évolué aux avant-postes. À Chantilly, Olivier Peslier l’a placé à l’arrière-garde et il est venu tout en progression. Nafees sait vraiment tout faire et il le prouve. Le poulain a été préparé avec soin par son entraîneur, Charles Gourdain, qui décroche à cette occasion son premier Gr1. Le palois nous a confié : « C’est un poulain qui progresse sans cesse, et dont la plus grande des qualités est le courage ! Olivier Peslier l’a parfaitement monté. Il n’a pas fait d’efforts dans le parcours et cela fait la différence à la fin. Il est engagé dans le Gr1 de Goodwood en juillet, mais nous verrons. »

Ahzar à une tête de son Gr1. Damien de Watrigant, l’entraîneur d’Ahzar, deuxième de ce Gr1 PA, nous a expliqué : « Nous sommes ravis de sa course mais déçus d'être battus juste sur le poteau. Le cheval des Écuries Royales d'Oman, Nafees, est très bon. Peut-être la distance de 2.000m est-elle un tout petit peu trop longue. Nous allons réfléchir à son futur. Il rencontrera peut-être les "vieux", mais vers la fin de l'année. »

Une fin de course encourageante. Un des tout meilleurs poulains de sa génération l’an passé, Dahham (Mahabb) effectuait son grand retour en piste ce dimanche. Sa ligne droite est encourageante, il n’a cessé de refaire du terrain pour finir et aurait même pu menacer son compagnon de casaque Bandar avec une distance un peu plus longue. Il vient prendre une bonne quatrième place aux dépens d’Al Mounteze Monlau (Nashwan Al Khalidiah) qui a baissé de pied après avoir lutté aux avant-postes.

Malgré le leader. Si Al Afreet (Amer) était dévoué à la cause de Motrag (Amer), meilleur poulain français de 3ans l’an passé, cela n’a pas suffi. Ce dernier est venu en pleine piste dans la phase finale mais a plafonné pour finir à la sixième place. Depuis sa victoire de Saint-Cloud, dans un temps record, Motrag n’a plus remontré son véritable visage.

Un premier Gr1 aussi pour l’élevage des Écuries Royales d’Oman. Comme toutes les entités qui débutent sur la scène européenne, les Écuries Royales d’Oman ont commencé par faire courir des chevaux achetés sur le marché. Ce fut notamment le cas d’Al Mouhannad (Jebel Ali Racecourse Za’abeel International Stakes, trois fois, Gr1 PA), Alsaker (Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans, Gr1 PA), Djet Taouy (Shadwell Dubai International Stakes et The President of the UAE Cup, Grs1 PA), Josco du Cayrou (Al Rayyan Cup, Gr1 PA), Samima (Qatar Cup Prix Dragon, Gr1 PA) et Sylvine Al Maury (Qatar Total Arabian Trophy des Juments, Doha Cup et Dubai Duty Free Hatta International Stakes, Grs1 PA). À présent, les premières générations issues de l’élevage des Écuries Royales d’Oman arrivent en piste. Nafees leur offre un premier Gr1 en tant qu’éleveur. L’entité omanaise a aussi élevé Fawarah (2e du Shadwell - Véronique Briat - Prix Razzia III, Gr3 PA), Karimah (French Arabian Breeders' Challenge des Pouliches, Gr2 PA) et Worood (Prix Nevadour, Gr3 PA).

Une course d’étalons ? Dans l’optique d’une éventuelle carrière au haras, Nafees présente la particularité d’avoir un pedigree très original. N'étant pas issu d’Amer et de Munjiz, il pourrait donc être compatible avec de nombreuses juments. C’est aussi le cas de son dauphin, Ahzar, qui n’a pas d’Amer dans son pedigree. Cette génération est bonne et ils auront le droit d’entrer au haras.

La famille de Vitella. Azadi (Darike), le père de Nafees, a peu sailli en début de carrière. Mais cela ne l’a pas empêché de produire très régulièrement des bons chevaux et sa cote n’a cessé de grimper depuis. Il a donné trois gagnants de Gr1 PA. Nafees a grandi au haras du Berlais. Il est le seul produit de Vivamaria (Njewman) enregistré chez France Galop. Cette dernière a couru sous l’entraînement de Robert Litt, prenant la 4e place du Prix Nefta (Gr2 PA) à Toulouse. Il s’agit d’une bonne famille de l’élevage Plantin, celle de Vitella (Njewman), lauréate de The Abu Dhabi International Championship et de The French Arabian Breeders’ Cup Classic à Toulouse (Grs1 PA).

Dormane
Darike
Malika Fontenay
Azadi
Fatzour
Fatzica
Scindian Mystique
NAFEES (M4)
Djourman
Njewman
Nefta
Vivamaria
Dormane
Vite Amine
Evita Den

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’05’’18

De 1.000m à 600m : 26’’84

De 600m à 400m : 13’’58

De 400m à 200m : 12’’81

De 200mà l’arrivée : 12’’65

Temps total : 2’11’’06