QUEEN ANNE STAKES (GR1) - Ribchester honore comme il se doit un 40e anniversaire spécial

International / 20.06.2017

QUEEN ANNE STAKES (GR1) - Ribchester honore comme il se doit un 40e anniversaire spécial

ROYAL ASCOT (GB), MARDI

 

Le cheikh Mohammed Al Maktoum était bien présent à Royal Ascot, quarante ans après sa première victoire sur un hippodrome, et il a fêté le succès de Ribchester (Iffraaj) dans les Queen Anne Stakes (Gr1) comme n’importe quel père, en faisant la bise à l’une de ses filles. Il a déclaré au micro de la chaîne anglaise ITV : « Royal Ascot est le bon endroit pour célébrer mes quarante ans dans les courses. Gagner ici est spécial, les gens du monde entier regardent ces courses et viennent courir à Royal Ascot. »

Le boss du mile, chez les chevaux d’âge. Ribchester a dominé la course d’une classe, comme les parieurs s’y attendaient, pour le plus grand malheur des bookmakers. Le leader, Toscanini (Shamardal), qui avait trahi son capitaine dans les Lockinge, a donné le ton dès le départ et s’est détaché du peloton en compagnie de Dutch Uncle (Dutch Art), le cheval de jeu de Lightning Pearl (Pivotal). Ribchester, qui avait tiré une place du mauvais côté de la piste, a pris le relais à 400m du poteau et n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Mutakayyef (Sea the Stars) a bien fini à la deuxième place, après un petit contact avec Deauville (Galileo). William Buick, partenaire de Ribchester, a expliqué : « Il est très polyvalent, un vrai miler de grande classe. C’est un cheval de rêve pour un jockey. Je ne peux pas demander plus : gagner ici, dans le plus grand meeting du galop, avec cette casaque et en présence du cheikh Mohammed, c'est fantastique. »

Spectre bonne quatrième. La française Spectre (Siyouni) sort grandie de la course. Elle a placé sa pointe de vitesse et a fourni sa bonne valeur, celle d’une pouliche qui, un jour ou l’autre, doit gagner son Gr1. Son entraîneur, Markus Munch, était aux anges : « C'est incroyable ! Stéphane Pasquier est venu un petit peu tôt mais il n'a pas vraiment eu le choix. C'est la première fois que je viens à Royal Ascot. Spectre devrait à présent viser le Prix Rothschild. »

Godolphin, et de huit. Richard Fahey a remporté son premier Gr1 à Royal Ascot alors que pour Godolphin, il s’agit d’un huitième succès, dix ans après le dernier, celui de Ramonti (Martino Alonso).  Ribchester, en 1’36’’60, a aussi battu le record de la course sur la piste d’Ascot, record qui appartenait à Ramonti. Il a dit : « Il est le meilleur cheval de ma carrière, sans faire de tort aux autres. Il a gagné et a même battu le record de la piste. Je pense qu’il peut tenir plus de 1.600m, mais maintenant, nous n’avons pas besoin d’essayer sur plus long. »

Direction les Sussex Stakes. Ribchester est le patron du mile chez les chevaux d’âge. Les Sussex Stakes sont l’objectif, avec à la clé le match entre les 3ans et lui. Richard Fahey a expliqué : « Il va courir à Goodwood ; malheureusement, le Jacques Le Marois (Gr1), la course qu’il a gagnée en 2016, est cette année à dix jours seulement des Sussex Stakes. Il est impossible de courir les deux. »

Une souche de classe du cheikh Hamdan. Godolphin a acheté Ribchester à l’amiable après sa deuxième place dans les Gimcrack Stakes (Gr2). Le poulain était passé deux fois aux ventes Goffs (78.000 € foal et 105.000 € yearling). Il est issu du très bon étalon Darley Iffraaj (Zafonic) et d’une poulinière, Mujarah (Marju), élevée par le cheikh Hamdan Al Maktoum. Mujarah n’a pas pris un penny en cinq sorties, et fut cédée à la fin de sa carrière pour 18.000 Gns, à la vente de décembre de Tattersalls. Ribchester est son premier produit. La deuxième mère, Tanaghum (Darshaan), placée de Listed, a produit le lauréat de Gr3 Tactic (Sadler’s Wells) et deux autres black types. La troisième mère, Mehthaaf (Nureyev), a remporté les 1.000 Guinées irlandaises (Gr1) et a donné neuf gagnants, dont Najah (Nashwan), lauréate du Premio Lydia Tesio (Gr2 à l’époque). Il s’agit de la même souche que celle d’Intello (Galileo), étalon au haras du Quesnay.

Mujarah a une yearling par Raven’s Pass et un foal par Dubawi.