Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La rhinopneumonie à forme nerveuse frappe une écurie britannique

International / 01.06.2017

La rhinopneumonie à forme nerveuse frappe une écurie britannique

L’herpès virus équin de type 1, celui qui a touché un barn de l’écurie de Jean-Claude Rouget, vient de frapper en Grande-Bretagne. Un cas vient en effet d’être identifié dans une cour de Kevin Ryan. La British Horseracing Authority travaille avec l’entraîneur, son équipe et des vétérinaires pour s’assurer que des mesures de sécurité soient bien mises en place, dont une mise en quarantaine. Pour le moment, la B.H.A. a contraint Kevin Ryan à ne pas engager de chevaux dans les courses en Grande-Bretagne jusqu’à nouvel ordre.

Deux autres écuries sous quarantaine. Les écuries de Bryan Smart et Michael Herrington ont aussi été placées sous quarantaine à cause de leur proximité avec celles de Kevin Ryan. Aucun cas n’a été détecté dans ces barns, mais cette mesure a été mise en place pour contrôler les risques de propagation du virus.

David Sykes, directeur du bien-être et de la santé des chevaux à la B.H.A. a dit : « Des cas de rhinopneumonie à forme nerveuse sont rares. Même si la maladie peut être très dangereuse pour les chevaux touchés, avec une surveillance accentuée et un contrôle de la maladie, le virus peut être contenu de manière efficace. Le risque que le virus soit transmis pendant une journée de course est relativement faible. En théorie, il est possible que des chevaux de la même écurie en question aient été infectés avant même que la maladie ne se déclare. Pour cette raison, nous avons demandé aux entraîneurs, directeurs d’hippodromes et vétérinaires d’être vigilants et de faire attention aux signes cliniques. La décision de fermer les autres cours a été prise suite à l’identification d’un facteur de risques, et notamment celui de la proximité des écuries et le partage de boxes de chevaux. Ces mesures ont été prises par précaution. »