Il va y avoir du sport

19.06.2017

Il va y avoir du sport

Après sa victoire dans The President of the UAE Cup - Coupe d'Europe des Chevaux Arabes (Gr. I PA), le 14 mai à Deauville, le champion de Shadwell Muraaqib (Munjiz) a donné rendez-vous au crack d’Al Shaqab Al Mourtajez (Dahess). La confrontation pourrait avoir lieu au mois d’octobre, pendant le week-end de l’Arc, lors de l’édition 2017 de la Qatar Arabian World Cup (Gr. I PA). Mais ce duel au sommet pourrait être perturbé par la jeune génération. Ebraz (Amer) a remporté la dernière édition de l’Emir's Sword. Il bénéficiait d’une différence de poids avantageuse, mais le style de sa victoire est celui d’un très bon cheval.

S’il venait à damer le pion aux deux favoris, Ebraz offrirait une quatrième Qatar Arabian World Cup à l’équipe d’Al Shahania. Un record. L’écurie de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani connaît une première partie de saison exceptionnelle, avec en particulier une victoire dans l’Emir's Sword et dans le Dubai Kahayla Classic (Gr. I PA).

Au cours du mois d’avril, les équipes du cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani nous ont ouvert les portes de leur base française, le haras des Cruchettes, pour ce qui constitue le premier reportage dans la presse hippique sur cette structure. La casaque “bleue, étoiles blanches” s’est imposée au meilleur niveau, chez les pur-sang arabes, comme chez les pur-sang anglais. En rassemblant une grande partie de son effectif sur ces terres normandes, le cheikh s’est donné les moyens d’écrire un nouveau chapitre de son odyssée hippique. Vu la qualité grandissante de sa jumenterie et de sa structure, il semble en mesure d’écrire les plus belles pages de l’histoire de sa casaque.

Adrien Cugnasse