Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

YASUDA KINEN (GR1) - Christophe Lemaire vise un coup de quatre dans les Grs1

Courses - International / 02.06.2017

YASUDA KINEN (GR1) - Christophe Lemaire vise un coup de quatre dans les Grs1

INTERNATIONAL

 

TOKYO (JP), DIMANCHE

 

YASUDA KINEN (GR1)

Christophe Lemaire vise un coup de quatre dans les Grs1

Lors des 3 dernières semaines, les 3 Grs1 japonais ont été remportés par Christophe Lemaire : Admire Lead (Stay Gold) a enlevé le Victoria Mile, Soul Stirring (Frankel) les Oaks et Rey de Oro (King Kamehameha) le Derby. Dimanche, le jockey français sera en selle sur le favori du Yasuda Kinen, Gr1 sur le mile. Il s’agit d’Isla Bonita (Fuji Kiseki). Isla Bonita est un bon cheval : gagnant des 2.000 Guinées (Gr1) en 2014, deuxième ensuite du Derby, et il compte aussi deux deuxièmes places dans le Tenno Sho – Automne (Gr1), en 2014 et 2015. Sur le mile, il a de bonnes références, ayant conclu deuxième et troisième du Mile Championship, le Gr1 sur le mile au Japon en automne, respectivement en 2016 et 2015. Isla Bonita a une belle chance ce dimanche, malgré le 15 dans les stalles. Il n’est pas facile, mais a les moyens de l’emporter, d’autant plus qu’il n’y a plus de chevaux de la trempe de Maurice (Screen Hero) sur le mile au Japon. Christophe Lemaire peut donc remporter un quatrième Gr1 consécutif avant, la semaine suivante, de retrouver Epicharis (Gold Allure) dans les Belmont Stakes (Gr1).

Le Yasuda Kinen était remporté l’an dernier par le beau et bon Logotype (Lohengrin). Il n’est plus de première jeunesse, mais il vient de faire une bonne rentrée dans un Gr2 et ne part pas battu d’avance, même s’il a hérité du 16 à la corde. Air Spinel (Deep Impact), gagnant des 2.000 Guinées l’an passé, est un peu juste face aux meilleurs sur 2.400m. Il peut trouver sa voie sur des distances allant de 1.600m à 2.000m. Red Falx (Swept Overboard) est une candidature intéressante. Il est l’un des meilleurs sprinters japonais. Le cheval reste sur une victoire dans un Gr2 sur 1.400m. Il n’a couru qu’une fois sur 1.600m, lors de la deuxième sortie de sa carrière, alors qu’il était âgé de 2ans. Cette tentative sera donc à suivre avec attention. Ambitious (Deep Impact), Staphanos (Deep Impact) et Satono Aladdin (Deep Impact) semblent barrés pour la victoire, mais ne partent pas battus pour une place.

 

Un Yasuda Kinen nouvelle formule, en alliance avec le "Marois". Traditionnellement, les courses de milers au Japon sont principalement à suivre en vue des grands rendez-vous internationaux comme le Dubai Turf (Gr1) ou le Longines Hong Kong Mile (Gr1). À partir de 2017, il faudra avoir un nouvel œil sur ce Yasuda Kinen, tout comme sur le Victoria Mile (pour seules femelles), car les deux épreuves ont désormais le statut "win and you’re in" pour le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard – Jacques le Marois (Gr1), en août à Deauville. Les 3 premiers des 3 courses gagnent leur engagement pour la France. Le programme sur le mile étant assez "creux" au Japon, depuis le Yasuda Kinen jusqu’au Mile Championship, cette formule est assez séduisante côté japonais, mais aussi pour les Français, car la présence de japonais en août à Deauville serait un vrai "plus" sportivement parlant.

 

Hongkong en embuscade. Deux chevaux entraînés à Hongkong ont fait le déplacement pour le Yasuda Kinen, et ce ne sont pas les premiers venus. Beauty Only – l’ancien italien Gentlemen Only (Holy Roman Emperor) est le gagnant du dernier Longines Hong Kong Mile (Gr1). Il a la qualité pour s’imposer, mais découvre un hippodrome fort différent des anneaux de Hongkong, et ce d’autant plus que Tokyo est corde à gauche. L’australien Contentment (Hussonet) reste quant à lui sur un succès dans le Champions Mile (Gr1), résistant du minimum au retour de Beauty Only. Il a le droit de jouer un bon rôle, mais sa tentative dans le Yasuda Kinen 2016 était mauvaise. Des doutes existent sur sa capacité à s’adapter à Tokyo.

La course se dispute à 8 h 40, heure française, et sera disponible en replat sur le site de la JRA (japanracing.jp) environ trente minutes après l’arrivée.