Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LES BLACK TYPES 2017 EN FRANCE AVANT DEAUVILLE - Toutes les courses peuvent cacher un futur black type

Courses / 25.07.2017

LES BLACK TYPES 2017 EN FRANCE AVANT DEAUVILLE - Toutes les courses peuvent cacher un futur black type

Par Franco Raimondi

[PARTIE 2 SUR 3]

L’année dernière, à ce stade de la saison, on s’interrogeait sur le niveau des mâles de 3ans français. Almanzor (Wootton Bassett) avait remporté le Prix du Jockey Club devant Zarak XX (Dubawi) en affichant un petit 52,5. C’est-à-dire trois kilos de moins que le lauréat d’Epsom, Harzand (Sea the Stars). The Gurkha (Galileo), avec 54,5, avait écrasé nos meilleurs milers de 3ans. Le Grand Prix de Paris avait été le théâtre d’une grande surprise avec la victoire de Mont Ormel (Air Chief Marshall), crédité de 51,5. Le succès d’Heshem (Footstepsinthesand) dans le Prix Eugène Adam lui avait permis de décrocher une valeur de 50,5. On connaît la fin de l’histoire… Almanzor est monté en flèche pour terminer la saison avec le doublé des champions et plusieurs sujets de cette génération, qui nous paraissait un peu moyenne, ont gagné leur Gr1, de Zarak à Cloth of Stars (Sea the Stars). Ils ne seront vraisemblablement pas les derniers à réaliser une telle performance dans ce cru 2013…

 

2014, mieux que 2013 ? La génération née en 2014 semble être un peu supérieure dans toutes les catégories. Son meilleur représentant, Brametot (Rajsaman), a gagné la Poule d’Essai en 55,5, mieux que Churchill (Galileo) à Newmarket. Le Brametot du Jockey Club a décroché une valeur un peu plus faible que les deux lauréats d’Epsom et du Curragh, Wings of Desire (Pour Moi) et Capri (Galileo). Shakeel (Dalakhani) est crédité de 52,5 (un point de plus que Mont Ormel) dans le Grand Prix de Paris. Finche (Frankel), avec 51 dans le Prix Eugène Adam (Gr2), devance Heshem d’une livre. Le Godolphin Thunder Snow (Helmet) est reparti du Prix Jean Prat avec 53,5 sur sa copie. C’est une livre moins que Zelzal (Sea the Stars) en 2016.

Brametot, comme Shamardal et Lope de Vega. Cinq courses et quatre gagnants ne suffisent pas pour juger correctement le niveau d’une génération, avant les confrontations avec les chevaux d’âge. On peut quand même noter que Brametot est le troisième poulain à avoir réalisé le doublé Poule d’Essai & Jockey Club (nouvelle version) après Shamardal (Giant’s Causeway) et Lope de Vega (Shamardal). En outre, il faut tenir compte des deux placés de Poule, New Bay (Dubawi) et Intello (Galileo), qui ont ensuite remporté le French Derby. Dans la même période, cinq pouliches ont réalisé le doublé Poule & Diane.

Déjà 43 sujets à plus de 46,5 de valeur. À cette heure, en France, la génération 2014 compte 43 mâles et hongres de 3ans crédités de 46,5 ou plus, 34 sont entraînés dans l’Hexagone. À la fin de l’année 2016, 61 poulains, dont 18 étrangers, répondaient à ce critère. Tous sexes confondus, chez les 3ans, 42 sujets entraînés en France égalent ou dépassent la barre des 46,5 de valeur. Il ne manque que 8 chevaux pour égaliser le score de l’an dernier et la saison est loin d’être terminée. Dans le créneau des "50 et plus", la génération 2013 comptait 29 sujets en fin de saison, dont 16 français. Cette année, on en compte déjà 23, dont 15 entraînés en France.

Inns of Court a battu les vieux. Cette étude nous offre quelques surprises. Vingt-huit ont gagné leur épreuve black type, exactement comme les pouliches ! Cela nous donne l’opportunité de rendre son dû à Aiming for Rio (Rio de la Plata). Contrairement à ce que nous avions écrit hier, comme Senga (Blame), la pouliche de Godolphin a remporté deux courses black types. Outre Brametot, auréolé de trois victoires, elle rejoint ainsi le sprinter Fas (Fastnet Rock), Trais Fluors (Dansili) et Soleil Marin (Kendargent) qui ont gagné deux Stakes. Les mâles de 3ans ont laissé aux pouliches quatre courses ouvertes à tous les sexes. Mais ilS ont déjà battu une fois les chevaux d’âge, dans le Prix de la Porte Maillot (Gr3), grâce à Inns Of Court (Invincible Spirit).

Le Brivido, le grand absent. Les gagnants de Stakes à 2ans n’ont pas vraiment répété cette année. Thunder Snow a transformé l’essai dans le Prix Jean Prat (Gr1), tout comme Brametot et Al Wukair (Dream Ahead), lauréats de Listed en 2016. Et ils sont les seuls. On a donc vingt-cinq nouveaux gagnants black type. Dans notre tableau, qui rassemble tous les mâles qui se sont illustrés cette année, il manque un nom. Et non des moindres. Il s’agit de Le Brivido (Siyouni) qui possède la deuxième valeur de sa génération (55). Après sa courte défaite dans la Poule d’Essai, il est parti pour Royal Ascot, où il a remporté les Jersey Stakes (Gr3).

Les tours de magie de maître André. André Fabre est l’entraîneur qui compte le plus de victoires black types (12) et le plus de gagnants individuels (10) de notre étude. Si vous avez bonne mémoire, vous vous souvenez certainement d’un article de Jour de Galop à la fin de l’année dernière. Nous avions noté qu’André Fabre était doté d’un régiment de 2ans prometteurs. Certains ont confirmé et d’autres se sont révélés. Parmi les dix gagnants black types du maître cantilien, la moitié avait entamé la saison de 3ans sans une victoire, et deux étaient inédits. Finche (Frankel)  a ouvert son palmarès lors de ses débuts, le 14 mai à Deauville, soit 63 jours avant son succès dans le Prix Eugène Adam (Gr2). Avilius (Pivotal)  avait découvert la compétition le 10 mars sur la P.S.F. de Chantilly. Il s’est imposé ensuite dans le Prix de Suresnes (L) avant de terminer troisième dans le Gr2 de Maisons-Laffitte. Parmi ceux qui avaient couru sans gagner à 2ans, Mask of Time (Holy Roman Emperor) a ouvert son palmarès le 30 mars à Fontainebleau, Galipad (Galileo) le 4 avril à Argentan et Last Kingdom (Frankel) le 10 avril à Maisons-Laffitte. Les deux premiers ont respectivement gagné le Derby du Midi et la Coupe de Trois Ans (Ls), alors que le représentant du prince Faisal s’est imposé dans le Prix Daphnis (Gr3).

Malkoboy, était encore maiden le 19 mai. Brametot est bien sûr le cheval de la saison pour Jean-Claude Rouget. Le Palois a réussi à gagner deux courses black types avec Afandem (Zoffany) et Markazi (Dark Angel). Un autre entraîneur a eu trois gagnants : Henri-Alex Pantall. Ses trois gagnants étaient maiden à la fin de leur année de 2ans. Yuman (Literato) a ouvert son palmarès le 14 janvier à Cagnes-sur-Mer et Phelps Win (Muhtathir) le 19 mars à Saint-Cloud. Le premier a remporté le Prix FBA Aymeri de Mauléon (L), le deuxième a dominé le Prix de Guiche (Gr3). Malkoboy (Rajsaman) a mis fin à sa série de deuxièmes places le 19 mai à Saint-Cloud et après son succès dans le Derby suisse, il s’est promené dans le Prix Fréderic de Lagrange (L).

Called to the Bar le 3 mai. Les gagnants black types qui étaient encore maiden à la fin de leur année de 2ans sont nombreux. Called to the Bar (Henrythenavigator) a gagné sa première course le 3 mai à Chantilly. Vingt jours après, il a remporté le Prix du Lys (Gr3) avant de terminer deuxième dans son Derby – il est hongre –, le Belmont Derby (Gr1). Shakeel (Dalakhani), lauréat du Grand Prix de Paris (Gr1), a eu besoin de trois courses pour trouver son jour, le 20 avril à Chantilly. Ice Breeze (Nayef), inédit à 2ans, s’est imposé lors de sa deuxième sortie le 1er mai et a ensuite remporté le Prix Hocquart Longines (Gr2).

Recoletos, il faisait froid… Recoletos (Whipper) avait raté ses débuts à 2ans. Il a commencé son ascension à partir d’un maiden en mars, à Fontainebleau, pour arriver au succès dans le Prix Greffulhe (Gr2) et à la troisième place dans le Jockey Club. Un autre pensionnaire de Carlos Laffon-Parias, African Ride (Candy Ride), a gagné sa première course dans le froid de février sur la P.S.F. cantilienne, avant de remporter une Listed. Il a depuis confirmé au niveau Groupe. Fauguernon (Martiline), futur lauréat du Derby de l’Ouest (L), avait attendu sa troisième sortie et un déplacement à Mont-de-Marsan pour ouvrir son palmarès.

Il faut regarder toutes les courses. Tous les chemins mènent à Rome… et toutes les courses peuvent cacher un futur cheval black type. Il était difficile à imaginer, il y a vingt ans de cela, une telle situation. Mais le galop a beaucoup changé. On ne peut plus oublier la moindre course dans le plus petit hippodrome, en France ou à l’étranger. Mi-février, j’étais surpris de trouver des centaines de maidens et inédits parmi les engagés classique. Depuis, j’ai bien compris la raison de certains engagements.

LES MÂLES DE 3ANS LAURÉATS DE BLACK TYPE EN FRANCE AU 25 JUILLET
LauréatCoursePèrePropriétaireEntraîneurJockeyValeur
AfandemRidgway (L)ZoffanyAl ShaqabJean-Claude RougetGregory Benoist50,5
African RideMontenica (L)Candy RiseWertheimer & FrèreCarlos Laffon-PariasMaxime Guyon48
Al WukairDjebel (Gr3)Dream AheadAl Shaqab RacingAndré FabreGregory Benoist53
AviliusSuresnes (L)PivotalGodolphinAndré FabreMickael Barzalona49,5
BrametôtQipco Jockey Club (Gr1)RajsamanAl Shaqab & G. Augustin-NormandJean-Claude RougetCristian Demuro55,5
Poule d'Essai (Gr1)
Fontainebleau (Gr3)
Called to the BarLys (Gr3)HenrythenavigatorFair Salinia LtdPia BrandtMickael Barzalona50,5
FasSigy (Gr3)Fastnet RockA. Jathière & Z. BifovPia BrandtMaxime Guyon51
Ronde de Nuit (L)
FauguernonDerby de l'Ouest (L)MartalineGérard Augustin-NormandChristophe FerlandJulien Auge42,5
FincheEugène Adam (Gr2)FrankelKhalid AbdullahAndré FabreVincent Cheminaud51
GalipadCoupe des 3ans (L)GalileoWertheimer & FrèreAndré FabreMaxime Guyon45
GraphiteLa Force (Gr3)ShamardalGodolphinAndré FabrePierre-Charles Boudot45,5
Ice BreezeHocquart (Gr2)NayefKhalid AbdullahPascal BaryVincent Cheminaud51
Inns of CourtPorte Maillot (Gr3)Invincible SpiritGodolphinAndré FabreMickael Barzalona50,5
Last KingdomDaphnis (Gr3)FrankelPrince FaisalAndré FabreSilvestre de Sousa48,5
MalkoboyFréderic de Lagrange (L)RajsamanPeter BaumgartnerHenri-Alex PantallPierre-Charles Boudot46
MarkaziOmnium II (L)Dark AngelS.A. Aga KhanJean-Claude RougetChristophe Soumillon46,5
Mask of TimeDerby du Midi (L)Holy Roman EmperorBallymore ThoroughbredAndré FabrePierre-Charles Boudot46,5
Phelps WinGuiche (Gr3)MuhtathirNadine ChiariHenry-Alex PantallPierre-Charles Boudot49,5
RecoletosGreffulhe (Gr2)WhipperDarpat FranceCarlos Laffon-PariasOlivier Peslier52
RipSaint-Patrick (L)Rip van WinkleJean-Claude SeroulFréderic RossiMickael Barzalona45
ShakeelJuddmonte Grand Prix de Paris (Gr1)DalakhaniS.A. l'Aga KhanAlain de Royer DupréChristophe Soumillon52,5
Soleil MarinFrançois Mathet (L)KendargentMme André FabreAndré FabrePierre-Charles Boudot47,5
Noailles (Gr3)Mickael Barzalona
Speedo BoyMaurice Caillault (L)Vision d'EtatPaul WilliamsIan WilliamsAurélien Lemaître43
Straight RightCalifornie (L)SiyouniM. T. Dubuc-GrassaChristophe FerlandJulien Auge48
Thunder SnowJean Prat (Gr1)HelmetGodolphinSaeed bin SuroorChristophe Soumillon53,5
Trais FluorsPaul de Moussac (Gr3)DansiliHaras de Saint-PairAndré FabreVincent Cheminaud52