Le mot de la fin - Cité

Autres informations / 17.07.2017

Le mot de la fin - Cité

Aux alentours de 5.000 personnes s’étaient donné rendez-vous sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte, la cité du cheval, ce dimanche, pour le traditionnel Déjeuner sur l’herbe. Un joli score au beau milieu d’un week-end prolongé du 14 juillet. Certes, les rabat-joie vont arguer que de nombreuses personnes sont entrées sans prendre le programme et donc donner le sentiment de ne pas s’intéresser au spectacle. Mais c’est en attirant du monde que l’on peut espérer recruter de nouveaux parieurs. D’ailleurs, il y avait la queue devant les simulateurs de courses avec vision à 360 degrés durant l’après-midi. Et la foule présente a suivi les arrivées avec passion. Seul petit bémol : le temps entre les courses. Ce dimanche, comme lors d’autres réunions dominicales, il y a eu parfois trois quarts d’heure d’attente entre deux épreuves. Un temps beaucoup trop long pour le public présent. Avec la réussite de sa Fête des courses et du Déjeuner sur l’herbe, Maisons-Laffitte a prouvé qu’elle pouvait attirer un public nombreux sur l’hippodrome lorsque toutes les conditions sont réunies. Un public de banlieue qui ne se déplace pas forcément à Longchamp ou Auteuil. C’est aussi ça la force de notre pays : avoir de nombreux hippodromes qui permettent d’entretenir la flamme des passionnés. Une force qu’il faudra conserver dans le futur !