Le mot de la fin - Jeux

Autres informations / 11.07.2017

Le mot de la fin - Jeux

L’annonce a été faite et elle a pris une tournure quasi-officielle : Paris aura les Jeux Olympiques. En 2024 ou en 2028, rien n’est encore fait quant à l’année. Nous le saurons le 17 septembre. C’est une bonne nouvelle pour le sport français. Et peut-être pour notre économie. Mais ce n’est pas un motif d’inquiétude pour le monde des courses de galop, contrairement à ce que certains oiseaux de mauvais augure laissent entendre. Ni Auteuil, ni Longchamp ne figurent sur le listing des travaux pour aménager des sites accueillant des épreuves olympiques. Pour vous en convaincre, il vous suffit de cliquer sur ce lien (insérer http://paris2024.org/fr/content/liste-des-sites) ou celui-ci (insérer http://www.nouveaurolandgarros.com/plans ).

Le projet qui aurait pu nous inquiéter est celui qui concerne Roland Garros. Mais les travaux d’agrandissement de la place forte du tennis français ne touchent absolument pas à l’hippodrome d’Auteuil (déjà "défiguré" par les stades sur les pelouses). Et le Nouveau Longchamp n’est pas non plus impacté. Donc, à moins d’un revirement toujours possible avec les politiques, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Le rêve serait même que le Nouveau Longchamp puisse accueillir quelques épreuves d’équitation, mais cela s’annonce compliqué. Dès lors, il ne tient qu’à nous et aux enjeux de garantir un brillant avenir à nos deux hippodromes parisiens…