Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Fin de carrière pour Never on Sunday

Élevage / 24.07.2017

Fin de carrière pour Never on Sunday

Mathieu Daguzan-Garros a annoncé la fin de carrière d’étalon de Never on Sunday (Sunday Break) pour des problèmes de fertilité. L’étalon stationnait au haras des Granges depuis 2013. Né et élevé à la Scea des Prairies, Never on Sunday est resté invaincu en trois sorties à 2ans. À 3ans, l’étalon a remporté les Prix Ridgeway (L) et du Prince d’Orange (Gr3). Entraîné par Jean-Claude Rouget, il s’est imposé dans le Prix d’Ispahan (Gr1) l’année suivante. Ce fils de Sunday Break s’était également classé troisième des Prince of Wales’s Stakes (Gr1) à Royal Ascot avant d’être exporté aux États-Unis en 2009, où il s’est placé à plusieurs reprises au niveau Groupe. De retour en France en 2012, il a stationné au haras de Grandcamp avant de faire la monte au haras des Granges. Ses premiers produits sont nés en 2013. En France, 25 produits ont été vus en piste en plat et 10 ont gagné. Chez les sauteurs, il est notamment le père de Birdparker, troisième du Prix Christian de l'Hermite (L) sur le steeple-chase de Cagnes-sur-Mer.