Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Japon : Leyenda et Soul Stirring, des débuts sous forme de photocopie

International / 30.07.2017

Japon : Leyenda et Soul Stirring, des débuts sous forme de photocopie

Chaque pays a son Deauville. Aux États-Unis, il y a le choix entre la tradition de Saratoga et l’ambiance un peu mexicaine de Del Mar. Au Japon, le grand meeting estival est celui de Sapporo et ses courses pour inédits révèlent souvent un champion. Dimanche, le public n’avait d’yeux que pour Leyenda (King Kamehameha), parti favori à 1,2 dans l’épreuve pour inédits sur 1.800m. Le représentant d'U Carrot Farm, vu en queue du petit peloton, a prononcé son effort en quatrième épaisseur dans le dernier tournant et a balayé l’opposition dans la très courte ligne droite (moins de 300m). Il a devancé d’une grande longueur la pouliche La Soie d’Or (Gold Allure).

Pour voir la course : https://youtu.be/b28zewI3kOc

Même entraîneur, même jockey et aussi même chrono… Les courses pour inédits au Japon sont mixtes et à ce stade de la saison, les pouliches courent à poids égal. Tout cela nous permet de souligner que cette même course fut remportée en 2016 par une certaine Soul Stirring (Frankel & Stacelita), lauréate ensuite du Marcel Boussac japonais et des Oaks. Leyenda et Soul Stirring ont un commun le jockey – le Français Christophe-Patrice Lemaire – et l’entraîneur Kazuo Fujisawa. Les deux ont parcouru les 1.800m dans le même chrono (1’51’’40) mais la pouliche fut plus vite dans les derniers 600m (34’’20, alors que le mâle a fini en 34’’50).

Le frère du vainqueur de Derby Rey de Oro. Leyenda est le propre frère de Rey de Oro, gagnant du Derby japonais 2016, qui fut moins précoce puisqu’il s’était imposé lors de ses débuts en octobre à Tokyo. Le 2ans est syndiqué, pour sa carrière de course, en 400 actions pour un total de 70 millions de yens (538.000 €). Rey de Oro avait coûté à ses actionnaires un peu moins, 60 millions de yens (461.000 €) et après le succès dans le Derby, son quatrième en cinq sorties, il en est à 322 millions de yens de gains (2.475.000 €)

La souche de Deep Impact. Rey de Oro et Leyenda sont issus de La Dorada (Symboli Kris S), une jeune lauréate de Stakes qui possède un record parfait de trois gagnants sur trois produits. Son premier, Tizona (Daiwa Major), s’est imposé dans une Listed. La question est : pourquoi une bonne poulinière n’a-t-elle pas encore visité Deep Impact ? La réponse est simple : la deuxième mère, Lady Blond (Seeking the Gold), est une demi-sœur du Champion Sire japonais. La Dorada s’est donc consolée avec Lord Kanaloa et Daiwa Major. Elle a respectivement d’eux un yearling et un foal.